Les semaines avaient passées, entre Hiba qui travaillait au bar la journée et faisait quelques heures supplémentaires, Kimin qui travaillait plus temps complet qu'à temps partiel à la caisse du supermarket qui était assez vide, Didi qui prenait tous les petits jobs sur le panneau d'affichage et Oshi qui elle, se contentait de trainer dans la villa.

Nous sommes à présent le vendredi 27 août.

Les emo avaient emballés leurs affaires car les propriétaires de la grande maison où les adolescents vivaient, revenaient le lundi. La veille, ils avaient tout rangé et nettoyé.

Ils étaient à présent dans le salon, et faisaient leurs comptes.

 

Oshi : Alors … Avec mes 150€ de demain pour avoir garder la demeure …

Didi : Les 90€ de tous mes petits boulots …

Kimin : Les 950€ de mon boulot avec heures supp’ …

Hiba : Et mes 1390 …

Oshi : Calculatrice !

Kimin : *sans prendre la peine de la sortir* 2580€, on a largement assez

Hiba : *vérifie avec la calculette de son portable* … OUI ! OUIIIIIIIIIIII ! *saute sur le canapé* Yeah !!! \o/

Didi : Youpi !!

Oshi : Je vais appeler Monsieur Agent immobilier pour prendre rendez-vous, les enfants, allez vous préparer !

Les 3 autres : Oui !

 

Et ils se rendirent en sautillant dans différentes salles de bain éparpillées un peu partout dans la villa. Oshi sorti son portable et composa le numéro de l’agent, il décrocha immédiatement.

 

*téléphone* Agent : Je n’accepte aucune offre promotionnelle, vérifiez vos sources franchement ! C’est une agence immobilière que vous appelez !!

*téléphone* Oshi : Euh … J’appelle bien l’agent pour la maison sur la rue des Étendards …

*téléphone* Agent : Qu-QUOI ? Vous vouliez vraiment l’acheter ? *se lève de sa table*

*téléphone* Oshi : Euh … Oui ?

*téléphone* Agent : Très bien ! Vous voulez un rendez-vous quand ? 14 ? 15 ? 16 ?

*téléphone* Oshi : Euh … 14h30 Ça pourrait le faire ?

*téléphone* Agent : Oui tout à fait ! Je note ça, je vous vois donc à 14h30, dites que vous voulez Gary !

*téléphone* Oshi : D’accord, à plus tard donc …

 

Elle raccrocha, quelques minutes plus tard, ses amis descendirent tout frais et bien habillés. Une demi-heure plus tard, ils sortirent de la villa en prenant soin de fermer toutes les serrures et verrous et partirent en route vers l’adresse, indiquée sur la carte de visite, qui se trouvait proche de la gare la ville, à quelques minutes de marche de l’académie des ninjas.

Il était 14h27, les jeunes étaient arrivés à destination, Oshi entra la première suivit des autres, l’agence était grande, les murs étaient recouverts de diplômes, de grands contrats signés et d’autres choses ayant rapport avec l’immobilier.

En poussant la porte, la jeune fille fit sonner une petite clochette ce qui alarma un homme qui se trouvait derrière son bureau dans un coin gauche, il se leva pour accueillir ses possibles clients.

 

Homme : Bonjour ! Vous venez faire un dossier ou bien pour commencer des visites ?

Oshi : Euuuuh, non, on vient pour voir Gary …

Homme : Oh je v- … GARY ? *choqué*

Hiba : Bah je crois bien qu’elle a été claire …

Homme : Oh mais … Il a jamais conclu de dossier, et c’est pas avec des jeune que ça va s’arranger …

Oshi : Et bien peut-être que si ! Maintenant, montrez-nous où est son bureau ! *ton menaçant*

Homme : *gloups* C-c’est dans le coin là-bas *pointe du doigt*

 

Ce qu’il pointait était un coin, proche des W.C …

 

Didi : Si c'est pas du bizutage ... hum hum

Ils allèrent néanmoins à ce bureau, qui était limite ensevelit de boule de papier.

Oshi : Euh .. M.Gary ?

Un corps sortit de la pile de papier, c'était l'agent immobilier de la dernière fois.

Gary : vous, vous êtes vraiment là !*larme de joie*

Oshi : Bah euh oui, bon, vous avez notre dossier ?

Gary : Ah ! *balaye son bureau pour ne laisser que ce qui était vraiment à lui dessus, qui n'est d'autre que le dossier et un pot à crayon* Voilà ! J'ai déjà mit tout les papiers nécessaires pour que tout soit en ordre ...

 

Il tendit le dossier à Oshina qui le feuilleta tandis que l’adulte commençait à parler des détails du dossier. 15 bonnes minutes plus tard, tout était en ordre, il ne restait plus que régler quelque point sur la transaction.

 

Gary : Par contre, un payement en liquide n’est pas possible, et si même c’était possible, une très longue procédure serait à venir, et puis … Je ne crois pas qu’on accorderait une maison à un groupe de jeune … Dès que vous aurez trouvé un autre moyen de payer, contactez moi …

Hiba : D’accord … *petite mine*

 

Les emo sortirent dans un petit silence, tous étaient pensif sur un moyen de transaction. Après quelques mètres dans la rue, Hiba soupira :

 

Hiba : Je vois pas comment on va faire …

Oshi : T’inquiète pas ! On trouvera bien ! Le plus dur a été fait !

Didi : N’empêche qu’aucun d’entre nous n’a pas de compte bancaire …

Kimin : Compte bancaire … Oh !

Les 3 autres ! :« Oh ! » ?

Kimin : Et bien, mon salaire a été encaissé dans mon compte, c’est juste que je dois demander à mon père d’envoyer une lettre à la banque pour valider la transaction … Ça sera déjà un premier payement …

Hiba : Oh mais j’y pense ! Moi aussi j’ai eu mon salaire dans mon compte, je demanderai la même chose à mon frère !

Didi : A croire que t’as un cerveau lent …

Hiba : Bon bah, on passera chez mon frère ce soir !

Oshi : Tient, il a retrouvé le poil de la bête !

 

14h48, les emo, n’ayant rien d’autre à faire, décidèrent déjà préparer leur aménagement, ils se séparèrent pour se rendre dans différent magasin de la ville d’à côté, Oshi et Didi pour les meubles d’occasion et Kimin et Hiba pour le matériel nécessaire pour retaper la maison. Après quelques heures de recherche, ils eurent ce qu’ils avaient besoin pour un coût minimum et ils avaient demandé à faire livrer le lundi. D’un autre côté, Kimin avait appelé son père, qui avait accepté et qui appela de suite la banque.

 

La soirée arriva bien vite, et Alaude venait à peine d’entrer dans son salon qu’Hiba lui sauta limite dessus.

 

Alaude : Tiens ? Déjà de retour ? *sourire narquois*

Hiba : Pas tout à fait ! *gêné* Si tu veux savoir, j’ai beaucoup travaillé pour pouvoir acheter une maison !

Alaude : Misaki m’en avait parlé … Pour de vrai ? Content de savoir que tu es propriétaire alors.

Oshi : Seulement … On ne peut pas l’acheter directement en cash …

Didi : Du coup … On s’est demandé si …

Hiba : Si tu pouvais débloquer mon compte pour l’acheter … *géné*

Alaude : … Je ne suis plus ton tuteur légal …

Hiba : Oh …

Alaude : Mais j’appelle papa tout à l’heure et il le fera

Hiba : Vrai ? Merci !

Misaki : Fais lui un câlin Hibari !

Hiba : Quoi ? *gêné encore plus*

Oshi : Oh, il mérite au moins ça !

Hiba : Ah mais non … On fait pas ça entre frère … *se tourne vers Al* Aide moi Alaude !

 

Mais le plus gêné était sans doute Alaude, il était rouge, content de savoir qu’il allait un peu rendre service à son frère et un peu se racheter.

Misaki éclata de rire, puis convia tout le monde à dîner. Dîner qui se passa bien, puis, après une heure devant la télévision, Misaki raccompagna les jeunes à la villa avant de leur dire au revoir, leur souhaitant également bonne chance avec leur future nouvelle maison.

Le lendemain de bon matin, Alaude avait appelé pour prévenir que c’était bon. Puis, à l’agence, l’achat a été confirmé et Gary leur donna les clés.

 

Gary : Ma première vente … Merci beaucoup, tellement orz !

Hiba : On est content pour vous, et puis encore merci !

 

Gary resta inconsolable pendant 2 longues minutes, puis les emo coururent à leur nouvelle demeure, ignorant le maid-café, sautant par-dessus un groupe de gamin jouant au bille sur une plaque d’égout, filant le plus gros vent du monde à Kira qui faisait une pause entre ses parties de jeu et plein d’autre truc. En moins de 5minutes de course, les emo étaient devant la maison.

 

Hiba : *met la clé dans la serrure* J’espère que cette fois la porte ne va pas …

CRAC !

La porte s’était une fois de plus écroulée.

Oshi : Running gag spotted

Didi : Pas possible …

Ils n’eurent pas le temps de dire plus qu’un nuage de poussière leur arriva en pleine face.

Hiba : *kurf kurf kuf* Me dites pas que …

Kimin : Que le balai n’a jamais été passé depuis ?

Oshi : Et bien si …

Un silence s’était installé en même temps que la poussière était tombée.

Oshi : Errr … J’crois qu’il y avait un balais dans la chambre, je vais aller voir … *met son tee-shirt devant son visage*

Elle revient très vite, avec le balai en question.

Oshi : Par contre, je crois qu’on aura besoin de plus de chose … Vous pourriez peut-être aller à la supérette acheter de quoi faire du ménage ?

Didi : Pas de problème, j’y vais avec Kim alors !

Kimin : Hm *somnole*

Hiba : Bon bah moi, je vais demander au voisin de nous prêter des trucs un peu x)

 

Dans la supérette, Didi prit soin de prendre le nécessaire et puis des masques au cas ou (Kimin éternuant comme pas possible avec de la poussière …) et des sacs poubelles. Ils revinrent rapidement et trouvèrent Oshina qui ouvrait toutes les fenêtres pour aérer.

 

Oshi : Vous tombez bien, prenez la euh … pelle pour ramasser la poussière et la jeter dans un sac … Vous avez un sac ?

Didi : Ouip

Tandis que Didi et Kimin se chargèrent de continuer à balayer, Hiba enlevait à grande peine les toiles d’araignée avec ce qu’il pouvait, c'est-à-dire un torchon. A sa 16ème toiles, il senti quelque chose lui tomber sur le torse.

Hiba : Hm ? *regarde* … *lâche son torchon* OH PUTAOBFGIBGIEBGKE !! *affolé et gesticule comme pas possible*

Oshi : *qui enlève la moisissure du rebord de la fenêtre avec un coton-tige* Bah qu’est qui va pas ??

Hiba : A-ARAIGNEEE !!!! *martèle le sol avec ses pieds* HIIIIIII !!!

Oshi : *la voit* Enlève ton tee-shirt !

Il s’exécuta et se mit à secouer son haut, mais rien ne tombait.

Oshi : OH PUTAIN !! *voit l’araignée sur les cheveux d’Hiba* DANS TES CHEVEUX !

Hiba : OSHI AIDE MOI MERDE ! *larme à l’œil*

Oshi : A-Attends ! *prend le torchon et fouette ses cheveux avec*

Hiba : AIE ! T’peux pas le faire de moyen moins douloureuse ?! Dx

Oshi : *recommence*

La (pauvre) bête tomba à terre, morte. Les deux amis la fixaient tout en expirant un grand coup. C’est à ce moment qui les deux autres arrivèrent.

Kimin : *se frotte les yeux* Mais que …

Oshi : *tombe à genoux en se tenant la tête* J’ai tué une araignée /o\ !!

Didi : Et Hiba est à moitié à poil, bizarrement …

Hiba : Je refuse de faire les toiles, j’pas envie de me faire attaqué par une autre bestiole /o\ !

 

Le jeune homme échangea donc sa place avec Didi. La journée se passa rapidement, le soleil se couchait presque lorsque les emo arrêtèrent leur ménage. Hiba avait réussi à réparer un peu la porte avec l’aide d’un gentil voisin et celle de Kimin qui dormait debout contre un mur, donc de ce côté-là, tout allait bien. Ils rentrèrent à la villa épuisés et dormirent tous profondément après un maigre repas. Le dimanche passa toujours aussi vite avec le brossage du sol.

 

Lundi matin, Didi, Hiba et Kimin avaient rit soin de partir tôt le matin pour ne pas qu’Oshi soit prit au dépourvu par les propriétaires de la villa. Oshi reçu sa paye et retourna rapidement au squat et découvrit ses amis en train de décharger leur livraison. Ils se mirent donc à décider quel meuble allait dans quelle salle. Après mainte réflexions, ils passèrent à la peinture et à couvrir les vitres un peu brisées avec des feuilles. Les journées étaient longues et fatigantes.

 

Le jeudi, les emo étaient un peu au dépourvu, il ne restait plus aucun shampoing ni savon (qu’ils avaient à l’académie précédemment) … Ce fut à Hiba d’aller faire la course.

Hiba : Euh, donc on récapitule, s’il vous plaît ?

Oshi : Le shampoing pour gosse qui pique pas les yeux et qui sent bon et un gel douche qui n’agresse pas la peau pour moi !

Kimin : Un shampoing au citron et un gel douche à la gelée royale :I

Hiba : C’précis tout ça …

Didi : Et pour moi un shampoing à la rose et un savon de Marseille !

Hiba : Encore du savon ? D:

Didi : Bah oui !

Oshi : Cette fois tu vas pas le voler hein ? xD

Hiba : A-Arrête … J’veux pas m’en rappeler ¬///.///¬

 

Hiba partit rapidement à la superette et en profita pour prendre un bain de soleil, arrivé à l’intérieur, un monde fou (contrairement au premier chapitre haha), il prit soigneusement tout ce que ses amis avaient demandé et se saisit d’un gel douche 2en1 pour lui-même. Il passa à la caisse à moins de 10articles qui était tout de même remplie et acheta ça rapidement. Arrivé, il découvrit Oshi avec une nouvelle fois un sceau de peinture vidé sur sa tête et Kimin recouvert(e) de terre, arrachant les mauvaises herbes en ricanant. Hiba éclata de rire devant la face stoïque de sa pote.

 

Oshi : Je déteste ça … *regard noir à Hiba et Kim*

Hiba : Va prendre une douche, je vais passer la peinture, voilà les savons *lui donne son sac de course*

Oshi : Merci …

 

Hiba repris le pot de peinture et se mit à peindre le mur. Après quelques minutes, il remarqua qu’il manquait quelqu’un dans la résidence, qui était Didi.

 

Hiba : Elle est où Didi ?

Kimin : Comme elle servait pas vraiment à grand-chose, elle est partie faire du babysitting je crois … Elle devrait revenir vers 18h … Et merde … *une ortie s’est frottée à sa cheville*

 

En effet, Didi revint à 18h10, toujours aussi fatiguée après ces journées de travail et elle portait en plus un sac de course.

 

Oshi : *Qui cette fois avait mis un vieux sweat piqué à Hiba pour éviter de se tâcher encore* Yo miss ! Alors cette journée ?

Didi : *regarde bizarrement Oshi* Euh … Normal …

Hiba : Oh chouette ! T’as acheté de quoi manger ce soir ?

Didi : C'est-à-dire que …

 

Elle n’a pas pu finir sa phrase qu’un petit aboiement surgit derrière Didi. C’était un petit chien tout blanc avec un collier rouge.

 

Kimin : Oh, un chien

Oshi : J’aurais jamais remarqué …

Didi : Euh … Hum … *ne sais pas quoi dire* Est-ce que .. hmm

Kimin : Didi me dis pas que …

Hiba : Elle a kidnappé ce chien ! KDC ! Je le savais !

Didi : M-Mais non ! >_< J’ai juste trouvé ce chien, il était perdu, je l’ai caressé puis il m’a suivit depuis donc euh … Si … Si on pourrait …

Hiba : Le garder ? D:

Oshi : Je pense pas que ce soit une bonne idée …

Didi : N-Non, juste qu’on retrouve son maître … :S

Kimin : C’toi qui t’en occupe jusqu’à là alors …

Oshi : J’ai rien contre si c’est comme ça ⌐■_■

Hiba : Bon, bah c’est réglé, maintenant la bouffe !

 

C’est sur cette phrase intelligente qu’ils allèrent manger après une bonne douche pour tous et avoir sortit les plats du soir qui se composaient juste de sandwich et salade. Didi rempli une gamelle (qui était dans un placard de la cuisine) avec le contenu d’un sac de nourriture pour chien et le donna au chien. Ce dernier sauta dessus, preuve qu’il devait vraiment avoir faim. La soirée se passa calmement sur la discussion sur les prochaines dépenses à venir, les factures entre autre.

Le lendemain, alors que le soleil éclairait à peine la terre de ses rayons, Didi vint secouer les 3 autres emo,

Didi: Hey ! Debout ! J'ai besoin de vous 

 

Alors qu'Oshi et Hiba émergeaient, Kimin resta tranquillement sous sa couette.

 

Oshi : Tu nous veux quoi ?

Didi : Ils faut qu'on fasse des affiches pour Tic-Tac

Hiba : Tic quoi ? * émerge encore*

Didi : Bah lui ! * lui montre le chien*

Hiba : WTF ?

Oshi : Elle lui a déjà donné un nom...

Hiba : Démerde toi Didi...

Didi : Tu m'aide ou j’envoie la photo ou tu suce ton pouce à toute l’académie y compris Maxime !

Hiba : Ok ok * déjà debout prêt à faire des affiches*

 

Après quelques heures, les affiches étaient fini. Ils se séparèrent en 2 groupes pour les coller dans la ville. D'un côté Oshi et le Zombie endormi(e) qui était Kimin, de l'autre Didi, Hiba et Tic-Tac le chien. Les affiches étant toutes installées les Emo prièrent pour que le chien retrouve sa famille, enfin tous sauf Didi qui espérait secrètement que se chien n'ait pas de maître. Ce qu'elle savait impossible, étant donné qu'il avait un collier et était parfaitement bien dressé.

Les deux jours suivant suivant se résumèrent en un échec, personne n'avais appelé ni manifesté, Didi commençait à s'attacher de plus en plus à Tic-tac. Le mercredi après-midi, les emo avaient trouvé un petit job de déménageur pour gagner un peu plus d'argent, Didi qui n'était pas taillée pour se job (vous me direz Kimin non plus) décida de garder la maison et donc Tic-Tac. Ne sachant que faire, elle alla prendre un bain de soleil dans le petit jardin, allongée sur une serviette. Alors qu'elle commençait à peine a prendre le soleil, le petit chien viens s'installer prêt d'elle avec une balle, que la jeune fille lui avait acheté le mardi de peur qu'il s'ennuie. Elle soupira d'abord avant de regarder le chien pars dessus ses lunettes et elle crut alors apercevoir Vanille dans ses yeux noirs et son pelage blanc soyeux. Cette simple idée donna à Didi une vague de peine, et alors qu'elle ferma les yeux pour retenir une larme Tic-Tac donna un coup de museau dans la balle qui s'arrêta contre la jambe de la jeune fille.

 

Didi : * soupire et petit sourire* Tu peux pas attendre hein ?

 

La bleu lui lança alors la balle et le chien détala à sa suite. Cette réaction était commune à tout les chiens, mais un sentiment de nostalgie était toujours présent.

Il ramena sa balle une bonne dizaines de fois avant que Didi en est marre, prise de nostalgie elle décida d'aller faire une balade avec le dénommé Tic-Tac. Alors qu'ils se promenaient tranquillement tout les 2 ils croisèrent les 3 autres.

Didi : Salut ! Alors vous avez bien bossé ?

Oshi : Tu parles il y avait trois meubles et cinq cartons à peine de quoi se fouler le pouce !

Kimin : J'ai quand même envie d'une sieste...

Hiba : Dis par cielle qui à porter le carton des oreillers c'est...

 

Le chien sauta sur Hiba, ce qui eut pour effet de la lui faire fermer.

 

Kimin : C't'un bon chien 8I

Hiba : Tiens ton fauve

Oshi : C'est un chien Hiba, UN CHIEN.

Hiba : C'est la même chose...

Oshi et Kimin : *palmface*

Hiba : Sinon KDC tu allais ou comme ça ?

Didi : Juste faire une promenade ...

Oshi : Euh, je croyais que la porte était toujours pas réparée ...

Didi : Ah oui, la porte... !

Oshi : Laisse je vais rentrer pour garder la maison

Hiba : Oshi attends moi je reste pas avec le fauve !!

Oshi : Le CHIEN, Hiba le CHIEN !

 

Kimin resta donc avec Didi, ielles se dirigeaient tout(e)s les deux vers le parc. Hiba courait derrière Oshi pour la rattraper, ne manquant pas de trébucher, atterrissant ainsi dans le ciment frais car ils étaient entrain de refaire le trottoir. Tandis que de l'autre côté, Didi faisait mine de ne pas remarquer les regards soutenue de le/la rouge.

 

Didi : ... Me regarde pas comme ça Kimin ...

Kimin : Regarde comment ?

Didi : Comme si ... Comme si je faisais quelque chose de mal ...

Kimin : Ce n'est pas le cas ?

Didi : N-Non c'est pas le cas ...

Kimin : Tu vas me dire que tu ne l'utilises pas comme substitut ?

Didi : N... Non !! Ce ... Ce n'est pas vrai !

 

La bleu avait la voix tremblante.

 

Kimin : Alors pourquoi ? Pour essayer de te raccrocher à ton passé ?

Didi : Et toi ? Tu gardes tes lentilles de contact pour quoi hein ?

Kimin : *d'un ton assez froid* Ça n'a rien à voir ...

Didi : Pourtant c'est la même chose !

Kimin : *s'emporte* Ce chien n'est pas Vanille !

 

fight didi kimin

 

Inconnu : Oh... Elliot !!

Didi et Kimin : Elliot ? *se retournent*

 

Un gosse âgé d'une dizaine d'année venait de prendre Tic-Tac dans ses bras. Le chien paraissait le connaitre.

 

Gosse : Vous avez retrouvé mon Elliot ! Je ne vous remercierais jamais assez !

Didi : Euh ... Y a pas de quoi ...

 

Le gosse repartit alors avec son chien après milles remerciements, Didi décida alors de rentrer sans dire un mot de plus. Le trajet se déroula silencieusement, avec un mélange de tension et de malaise entre les deux amis d'enfance.

 

Kimin : ... Excuse moi, j'aurais pas dû dire ça ...

Didi : Hm.. Excuse moi aussi ...

 

Ils continuèrent à marcher en silence. Arriver a la planque, ielles virent Hiba et Oshi qui essayaient de réparer la porte.

 

Hiba : Ah bah c'est pas trop tôt !

Oshi : Bah, il est où euh ...

Hiba : Tic-Tac

Kimin : On a trouvé le proprio sur le chemin '-'

Oshi : Tout aussi con ..

Hiba : merde c'est plus une KDC