Le lendemain matin :

Tamiku se leva automatiquement et s'habilla pour la journée à venir avec son jogging.

Tamiku : *regarde le réveil qui affiche 5h55*. Je pars devant, on a cours de maniement d'arme.

Maxime : Ok, j'te rejoins quand j'aurais trouvé un tee-shirt et que cet imbécile aura libéré la salle de bains.

Sur ce, l'amateur de cupcake sortit de la chambre et se dirigea vers le dojo et attendit à l'intérieur avec d'autres élèves, notamment les occupants de la chambre 5 (celle des emo moins Hiba avec la nouvelle) en tenue de sport. Et oui, même si on l'a jamais dit avant, vos ninjas n'ont jamais porté de tenue de ninja à proprement parler. En cours de sport et autre qui requiert des actions physiques, c'étaient juste des pauvres tenues de sport que nous, mortels, portons également. Donc, Maxime et Hiba arrivèrent malgré tout avec un tee-shirt pour l'un et avec un air de « j'ai prit tout mon temps dans la salle de bains » pour l'autre. Le jeune homme s'apprêtait à se venger de l'emo violet qu'il se fit interrompre par l'entrée de Korosu, le prof :

Korosu : *cris très énervant qu'il utilise mais inaudible* Vu que tout le monde est là, on commence de suite ! (pour une fois qu'on va voir le contenu d'un cours). Aujourd'hui on va utiliser une nouvelle arme qui n'est pas des moindres : les tonfas ! Allez tous vous chercher une paire dans le local ! Le dernier qui revient fait dix pompes devant tout le monde !

Tous se précipitèrent vers le mini-entrepôt pour se prendre une arme, Maxime profita de se moment pour se venger : non seulement il fait un croche-pâte à Hiba, mais en plus, il le condamne à faire des pompes devant tout le monde ... Au moment où Hiba revient avec enfin des tonfas :

Korosu : Bravo, maintenant, 50 pompes !

Hiba : Maieuh ><"

Korosu : *se retient de tirer avec sa mitraillette à billes* EXECUTION !!

Hiba se résigner à faire les cinquante pompe, mais avec une lenteur ... Si lentement que finalement, ça a duré toute la première heure.

Korosu : MAUVAIS !!! *retient coup de gâchette* Faut faire plus rapidement que ça et sans pause entre chaque pompe è_é

Hiba : Bah t'avais pas précisé aussi ><

Korosu : Pas de tutoiement en cours !

Lukas : On pourrait enfin passer au cours ou vous continuez à dresser votre fils ? o/

Korosu : Ouais, on passe au cours, ah une heure ... encore de l'argent en moins dans mon salaire ... Donc ! D'abord, il faut les tenir de cette manière *démonstration* et non les tenir comme des pioches, n'est-ce-pas Didi ?

Didi : Roh c'est bon >//<

Oshi : Elle est pas douée m'sieur, faut pas chercher D:

Kira : Haha ... *remet rapidement les tonfas comme il faut*

Le cours se déroula rapidement, de simples explications sur les attaques basiques avec ces armes et une description de chaque type de tonfa possible avec leurs caractéristiques. Korosu s'était permit de rallonger la leçon pour rattraper son quota de minute, merci à Hiba.

Le reste de la journée n'avait rien de notable, le cours de maths était très intense, Lara devait terminer son chapitre ce jour à tout pris, et elle y parvint, après avoir fait rentrer dans la caboche des plus idiots la méthode pour résoudre le problème type du chapitre.

A la fin du cours, tous partirent dans leur chambre, dans vingt minutes était l'heure d'aller dans les bains collectifs, qui étaient obligatoires ce jour-ci, à savoir le jeudi. Bien que cette particularité avait été supprimée, c'était dans en la mémoire de cette tradition perdue que les élèves se mettaient d'accord pour se retrouver ce jour tous ensemble, pouvant une fois dans la semaine se relacher.

Sachez qu'il est 17h40. Du côté des emo moins Hiba, plus Tiphanie :

Didi : Je dois dire que j'aime pas spécialement y aller ... Y avait toujours Tampopo qui faisait des expériences dans l'eau ...

Tiphanie : Ça fait peur dit comme ça ...

Didi : J'avoue que c'est pas le top ...

Kimin : Je vous plains :')

Didi : Toi tu restes toujours tranquille ici pendant une demi-heure alors que nous on doit carrément dormir dans les bains quoi !

Kimin : Mais dormir c'est bien 0:

Didi : J'laisse tomber, c'est sans espoir ...

Oshi : Moi je suis prête ! Vous venez ?

Tiphanie : Oui !

Didi : Moi aussi j'y vais ! Fais gaffe à fermer la porte Kim' !

Kimin : Don't worry ! o/

Les trois partirent avec leur panier qui contenait leur pyjama, serviette et ... sous-vêtement (et oui, même ça nanmého) et furent accompagnées par Nina qui sortait justement de sa chambre.
Laissant donc l'autre seul(e) dans la chambre. Ce(tte) dernier(e) ferma la porte à clé, ferma correctement la fenêtre et s'enferma dans la salle de bain avec ce qu'il faut et se doucha, laissant libre cour à son imagination pour ses coiffures en mousse.

Du côté des bains mec, dans le vestiaire, les mecs se déshabillaient (OUI, oui, vous avez bien lu) :

Hiba : Un jeudi de plus ! *en serviette*

Kira : Je te trouve bien content, moi j'ai fait l'année préparatoire et ... brrr *enfile sa serviette autour de la taille*

Hiba : Mais pourquoi t'es dans cette académie en plus ?

Kira : C'était la seule dans la ville avant, puis j'ai appris qu'avoir une année ici aide pas à ce faire accepter dans un lycée ...

Hiba : Triste

Lukas : Hey sinon, t'as déjà entendu qu'il y a eu de sombres jeudi ? *chuchotement pas discret à Hiba*

Hiba : Ah ? *se retourne* Et quoi ?

Lukas : Une fois, l'eau chaude a été coupée et on a dû rester tout de même dans l'eau, elle était dans les négatifs si je me rappelle bien :'D

Kira : Et encore, y avait aussi le concours de celui qui reste le plus longtemps, à la fin on est tous tombés dans les vapes ....

Legendeur : C'était amusant de les voir dans l'infirmerie :'D Ils avaient rien d'autre que leurs serviettes XD *ne porte absolument rien pour cacher vous savez quoi*

Hiba : Pourquoi les adultes sont là aussi ?

Korosu : On profite aussi un peu ! *cache avec un sceau la partie à ne pas voir de Leg* Enfin bref, que des conneries ! Tous aux bains !!

Alek : Et culs nus !

Ichito : *frappe Alek* Chut u_u

Dirlo : Si vous pouviez arrêter ...

Tout le monde : DIRECTEUR ? O_O

Dirlo : Qui y a-t-il ?

Tout le monde pensait à la même chose : WTF ?? Comment le dirlo de 80ans pouvait avoir autant de muscles ? Certes, ce n'est pas digne du barman de la ville, mais tout de même ! Il faut dire, c'était la première fois que le dirlo se ramenait aux bains ...

Dirlo : J'aime aussi mes traditions bien qu'elles ont été bafouées !

Après cette découverte, les garçons partirent tous en premier se laver à l'endroit prévu à cet effet, puis foncèrent aux bains bien chauds. Certains parlèrent, d'autre dormait à moitié, sachant qu'on était obligé de rester au minimum quinze minutes dans le bain ... Ils s'occupaient quoi.

 

Du côté des filles :

Les filles se changeaient également dans les vestiaires ... Donc bon :

Didi : J'aurais préféré rester dans la chambre >3< *se fourre une graaaande serviette sur elle*

Oshi : Rhooo, y a pire

Nina : Mais c'est très bien les bains, par rapport à la facture de l'école \o/

Didi : *sursaute* QUOI ? O_O On doit payer ???

Tiphanie : Il y a même l'inscription qui est payante ...

Killianne : Bah oui, pourquoi ? 

Oshi : Bah euh ... On doit dire que ... On n'a jamais payé XD

Lara : Le dirlo a dû contacter vos tuteurs légaux alors > :p *agrippe la poitrine de Killy*

Killianne : Kyaaaaa !!! >///< *se retourne* Mais arrête avec ça Lara !!

Lara : Jamais >:P *n'a pas de serviette non plus*

Tampopo : Le sel de bain d'aujourd'hui est au champagne !!!! \o/ En plus ça va pétiller 。◕▽◕。

Ari : Bon, et bien moi je vais me laver ... *part en direction des bains*

Les autres la suivirent et allèrent toutes se laver avant d'aller dans le grand bain, avec étrangement, l'eau qui pétillait et qui sentait bizarrement le champagne. Pendant que d'autre se prélassaient, Didi et Oshi se parlaient à propos des frais de scolarité dont elles n'ont jamais entendu parler, sous l'oreille attentive de Tiphanie perplexe ...

Didi : Non mais ... Ça-Ça veut dire que c'mes darons qui payent ? é_è Ça fait je sais pas combien de temps que je les ai vu ... Faut que j'leur envoie une lettre au moins D:

Oshi : Oui, fais au moins ça quand même (x

Didi : Mais et toi Oshi ? C'est qui qui les payent ? *un peu de gène vu que ça touche un sujet sensible*

Oshi : J'en ai strictement aucune idée :'D

Didi : ... Hm, Tiphanie, je vais te montrer un truc, tu viens ?

Tiphanie : Oui oui !

Oshi resta là, dans le bain, tout en regardant sa cadette d'un an et sa nouvelle camarade regarder le fond des bains et en pensant un peu plus profondément à propos du sujet. Maintenant qu'elle y pensait, elle n'a jamais vraiment su explicitement qui était son tuteur légal, mais maintenant qu'elle y pensait, c'était surement le gérant de sa résidence, seulement, il lui semblait qu'il était partit dans son pays natal ou quelque chose comme, afin de profiter de sa retraite ... Donc qui ? Elle se posa longuement la question avant d'être interrompu dans son flot d'idée par le brouhaha qu'elle n'avait pas remarqué précédemment.

Oshina remarqua l'heure indiquée sur l'horloge digitale, les grands bains, c'est plus ce que c'était ... Et comprit qu'elle avait passé plus de quinze minutes dans le bain, elle décida donc de sortir de l'eau chaude et alla dans les vestiaires très lentement après s'être séchée et se changea en pyjama à la même vitesse, elle se rendit en trainant en chemin dans la chambre où se trouvait seulement Kimin qui dormait dans son lit. La jeune fille ne le/la dérangea pas dans son sommeil et alla dans son lit, jusqu'à l'heure du repas qui était fixé à 19h. Elle continua sa lecture habituelle et s'interrompit quand elle entendit des petits gémissements provenant du lit inférieur, elle regarda par-dessus la rambarde de sécurité et put observer Kimin qui s'agitait dans son sommeil, ce qui arrivait souvent la nuit en ces périodes depuis qu'elle connaissait Kimin. Pourtant, bien qu'elle savait que le/la dormeur(euse) se rendormirait après avoir été réveillé(e), Oshi n'hésita pas à sortir Kim de son lit pour le/la secouer.

Oshi : HEY KIM ! DEBOUUUUUUT !

Kimin : AAAAAH !!!*se réveille avec des sueurs froides* Encore ?

Oshi : Et oui ...

Kimin : Désolé(e), merci ... *attrape un livre*

Oshi ne dit rien et regarda une nouvelle fois l'heure, qui cette fois était sur un simple réveil, elle aperçût qu'il était 18h55 et se dit simplement que les deux autres ont dû partir à la cantine directement. Elle sortit accompagnée de Kimin qui la suivait tranquillement. Ils arrivèrent à la cafétéria et purent effectivement constater que tout le monde était déjà là. Ils s'installèrent rapidement, attendant Fow, une des quelques personnes externes à l'enseignement de l'académie mais tout de même importante : elle s'occupait de la cantine (nettoyage ainsi que nourriture) et quelques fois de la blanchisserie.
Cette dernière arriva avec un repas des plus habituels pour un ninja, ou pas, c'est à dire des ramen, oui, les nouilles dans de la soupe, de la même marque que l'affiche promotionnelle dans le réfectoire avec comme slogan « Ninja eat ramen ! » ...

Nos élèves, ainsi que enseignant mangèrent tranquillement leur bol de nouilles et rien ne perçait le silence qui régnait dans la salle si ce n'est, une fois de plus, la télévision, montrant encore les nouvelles récentes, mais ajoutant une nouvelle dans l'enquête sur le fait divers : la police allait mettre dans l'affaire une unité spéciale afin de trouver le ou les auteurs du crime, bien que l'on sous entendait que c'était sûrement un acte de rivalité entre gang, mais personne n'osait dire ce mot inquiétant : « mafia »...
Tamiku, sachant très bien que son père était être au courant et avait prit de plus grandes précautions, ne daigna pas prendre la peine de penser à aller lui rendre visite.
Ce fut le moment du dessert, qui était étrangement une pomme d'amour, chose assez bizarre pour un dessert, surtout le soir, mais Fow déclara : «  Il y avait des pommes en promo et j'ai gagné à la loterie du supermarché du sucre, donc bon .... » Personne ne rechigna ce dessert et dévora la pomme sans aucune attente, après ceci, les gens allèrent se laver les dents dans leurs salles de bain qui se trouvait dans leurs chambres et purent ensuite veiller jusqu'à 22h pour les plus nocturnes.

 

Dans la chambre non-mixte depuis cette année :

Didi : J'essaye de faire mes deuv' de math ... Mais mais

Tiphanie : Par ce que tu les as toujours pas fait ? C'est pour demain ...

Didi : C'est justement pour ça que je les fais :')

Oshi : Au pire, donnes-les à Kim' ielle va te le faire en cinq minutes :o

Didi : Ouai ... *va voir Kimin qui est dans son lit* Tu peux me le faire ? T^T

Kimin : *prend la feuille et fait l'exo en 30sec*

Didi : Déjà ? O_O T'as pas fais à l'arrache ? ¬3¬

Kimin : J'ai déjà fais l'exercice, je me souviens des rep, c'est tout ...

Didi : Et quand ? O_O

Kimin : La semaine dernière

Didi : Mais c'loin putain é^è

Oshi : Bon, moi je vais dormir, bonne nuit les enfants !

Les autres en firent de même que l'ainée et filèrent tous sous leurs couettes pour faire un profond sommeil.

Un peu plus tard, dans un endroit indéfini, étant donné qu'il est tenu secret, se trouvait le père de Tamiku sur son bureau, à une heure si tardive, il avait convoqué un de ses hommes, un des plus jeunes, afin de lui donner une mission.

Boss (Je lui trouverai un nom une autre fois) : La mission que je vais te donner va être simple, Dieuse, je me pense que Tamiku me cache quelque chose dans la mission que je lui ai donné précédemment, et tu la connais.

Dieuse : Oui, Boss.

Boss (oui, oui, c'est énervant comme nom) : Tu vas devoir espionner Tamiku et découvrir ce qu'il ne veut pas me dire. As-tu compris ?

Dieuse: Oui, Boss !

Boss : Ta seule instruction sera d'être discret, car vous vous connaissez depuis longtemps, et ton nom fictif en cas de besoin sera Daniel. Ça sera tout Daniel. Tu peux disposer.

Daniel : Oui, Boss.

Dieuse, à présent Daniel sortit de la pièce, arpenta les couloirs, sortit de l'endroit, longea les rues et retourna là où il habitait, un petit studio un peu miteux de l'extérieur, mais dont l'intérieur était tout le contraire, en effet, le jeune homme était un maniaque niveau rangement et propreté. Il était grand, bien bâti (eeeeeet oui), il possédait des cheveux court châtains et des yeux bruns. Le garçon se doucha, bien l'heure tardive, à savoir une heure et demi du matin, puis sauta dans son lit en ayant juste enlevé son tee-shirt, car même si en ce mois de septembre, la température était toujours très haute.

Il resta pensif dans son lit quelques instants, et pensa sur son unique objectif à présent : il doit découvrir ce que cache Tamiku, et si possible, retrouver ce dossier à tout prix. Le jeune homme avait quelque peu fait les mêmes recherches que le blond et était arrivé à la même conclusion que ce dernier, le dossier devrait être entre les mains de cette fille, Oshina Katsura. Il s'endormit peu après, tout en imaginant comment il allait s'y prendre pour espionner Tamiku et lui extraire la vérité qu'il semblait cacher.
L'étau se resserrait peu à peu autour d'Oshina.

 

To be continued....