Le lendemain, Oshina partait voir le notaire, tandis que les 3 autres étaient retournés à l'académie car leur aînée voulait être seule ou presque.

Lavi : Bon alors il est où ce notaire ?

Oshina : A cette adresse *tend une carte de visite à Lavi*

Lavi : *lis le nom et l'adresse du Notaire* Dis donc ses parents étaient humoriste ?

Oshi : Lavi !!

Lavi : Pardon, pardon ! Bon alors comme ça ton père t'a légué une mallette sans aucune explication ?

Oshi : Oui et impossible de l'ouvrir même en forçant...

Les 2 arrivèrent bientôt devant un bâtiment sûrement classé au bâtiment historique de la ville. Malgré tout des lettres noirs étaient accrochés à la façade et annoncé ce qui attendaient nos amis « Notaire et Cie ». Ils entrèrent et ce qu'ils découvrirent était de toute beauté, une entrée digne d'un château, les murs étaient en pierre et quelque tableaux de grand peintre les ornés. Des fauteuils du style Louis XV ornés la salle d'attente et juste devant les portes à côté de l'escalier menant à l'étage, le comptoir des secrétaires. D'ailleurs l'une d'elle était assise les yeux fixés sur son ordinateur, elle releva la tête en entendant nos 2 compères et fus surprise de voir ce qu'elle pouvait qualifier de « Gamin ».

Secrétaire : Oui ? Vous avez rendez-vous ?

Oshina : Non mais je voudrais voir M.Lebon

Secrétaire : Votre nom s'il vous plaît ?

Oshina : Katsura Oshina, il est venu me voir hier et je voudrais des renseignements...

Secrétaire : D'accord, vous pouvez aller vous asseoir en attendant que je regarde si M.Lebon peut vous recevoir.

Ils allèrent s'asseoir sur les fauteuils et attendirent, quelques minutes plus tard la secrétaire les appela.

Secrétaire : M.Lebon peut vous recevoir suivez moi je vous prie !

Sans un mot, n'y un bruit les 2 la suivirent dans l'escalier, arrivé à l'étage un grand couloir les attendaient, 2 portes en bois massif se tenait de chaque côté. La secrétaire frappa à celle de droite et entra.

Secrétaire : Monsieur ! Katsura Oshina pour vous !

Jean Lebon (Notaire) : Très bien !

Oshina et Lavi entrèrent alors dans la pièce qui était en faite le bureau du notaire. La pièce était grande au milieu trônait le bureau du notaire ou plusieurs dossier était posé, juste derrière un grand fauteuil ou était assis le notaire. Puis tout autour de la pièce des montagnes de bibliothèque remplis de livre et de dossier et quelques tableaux encore.

Jean Lebon : Assiez-vous je vous prie

Devant le bureau 2 chaises entreposés la pour les clients du notaire et nos 2 compères s'asseoir, alors que la porte se refermaient derrière eux.

J.Lebon : Alors ma chère petite qu'est-ce qui vous amène ?

Oshina : Et bien la mallette que vous m'avez amené hier je suis incapable de l'ouvrir, même en forçant un peu. Je voulez savoir si vous n'aviez pas une clé ou quelque chose dans le genre que vous auriez oublié ?

J.Lebon : Comme je vous l'ai dit je n'ai rien de plus que cette mallette, de plus le testament de votre défunt père ne parle en aucun cas d'une clé. Peut-être aurait-il oublié de la livrer ou l'aurait-il perdu, je ne peux point vous aidez sur ça. Désolé Mademoiselle Katsura.

Oshina semblait désespérée, le notaire repris alors la parole.

J.Lebon : Mais peut-être que … *cherche dans un des dossiers posé sur son bureau* Et oui voilà ! Je n'ai pas la clé bien sur mais peut-être que le coéquipier de votre père aura la réponse à certaine de vos questions ! Voici son nom et son adresse. *lui tend un papier*

Oshina en prenant le papier : Merci Monsieur Lebon, merci pour tout !

Alors qu'elle commençait à se lever, Lavi encore silencieux jusque là prit la parole :

Lavi : Sinon Monsieur vous avez sûrement l'adresse où à était enterré son père ?

Oshi dévisagea Lavi.

J.Lebon : Oui la voici *note l'adresse et la donne à Lavi*

Lavi : Et bien merci ! Au revoir !

Ils sortirent de chez le notaire et une fois dehors Oshi soupira.

Oshi : J'y arriverais jamais...

Lavi : Mais si on y arrivera tu verras !

Oshi : Hiba à presque dit la même chose

Lavi : Va en cour on ira voir le coéquipier un autre jour

Sur ces mots les 2 rejoignirent l'académie de ninja et Lavi s'arrêta devant le portail.

Lavi : Bon bah c'est pas que je peux pas entrer mais...

Oshi : Je sais Lavi

Lavi : Bon bah a plus tard alors !

Oshi : Oui...

Oshi commença à s'éloigner pour rejoindre ses camarades.

Lavi : Ah Oshi !

Oshi en se retournant : O..

Lavi venait de l'embrasser et elle ne savait plus quoi dire, il commença à partir et les mots s'échappèrent de sa bouche sans qu'elle en ait conscience.

Oshi : Je t'aime aussi...

Oshi rejoignit alors les 3 autres Emo à la cantine et par respect aucun des 3 ne lui demanda ce qu'il s'était passé. Au menu aujourd'hui, des tagliatelles au saumon ou de la purée et un steak, rien de bien passionnant.

Le cours suivant était le cour de chimie, avec Tampopo, les élèves étaient toujours excités pour ce cours, car les expériences proposé par la professeur était toujours expérimental et parfois explosive. Quand ils rentrèrent dans la pièce ouverte, la prof n'était pas encore la. Malgré tout ils s'installèrent, comme de bon élèves, à leurs places. Hiba était assis à côté de Kira, Kimin c'était mis avec Didi et Oshi était assise à côté de Tiphanie.

Tiphanie *chuchote*: Où est la prof ?

Oshi : Aucune idée, elle devrait pas tarder...

A la fin de la phrase d'Oshina, une explosion retentit puis de la fumée envahit la pièce, en faisant tousser quelques élèves, quand elle se dissipa Tampopo était assise à son bureau comme si de rien était. Après avoir noté quelques choses sur son cahier, elle releva la tête vers les élèves.

Tampopo : Vous l'aurez deviné ! Aujourd'hui on étudie la bombe fumigène !!! *en balance 2 autres dans la salle*

Le cour continua comme ça pendant 2 longues heures, et à la fin chacun sortit de la salle avec leur bombe fumigène.

Didi : Mais qu'est-ce que je vais bien pouvoir faire de ça ?

Hiba : Ça ! *balance la sienne sur Maxime*

Hélas pour l'emo violet rien ne se produisit à par un bruit de pétard mouillé.

Maxime : Qu'est-ce que ? *se retourne et vois la tête déconfite d'Hiba* Ah ah ! T'es nul !! *regarde sa bombe* Viens ici saleté d'Emo que je te la fasse bouffer !!

Hiba se mit alors à courir pour échapper à Maxime, jusqu'au prochain cours c'est-à-dire celui d'Alek.

Tiphanie : C'est toujours comme ça ?

Oshi : Hélas..

Kimin : Ces 2 la s'aiment de toute façon..

Ils arrivèrent bien vite au gymnase ou Lara les attendaient, Hiba et Maxime étaient étalés par terre assommés. Et la vous allez me dire : « Attends tu nous dis qu'ils ont cours avec Alek et c'est Lara la prof de maths qui les attends dans le gymnase tu te fou pas un peu de notre gueule ?! ». Et bien avant de vous énerver écoutaient la suite de l'histoire.

Nina : Où est Alek ? Pas que ça me dérange de pas l'avoir en professeur mais bon c'est pour le journal informatique de l'académie que je compte faire pour que le directeur me récompense d'une jolie somme rondouillette.

Lara : Votre professeur est malheureusement malade aujourd'hui et c'est moi qui le remplace

Didi : Et on pourrait pas plutôt avoir notre heure de libre ?

Le regard glaciale de Lara répondit très bien à la question.

Lara : Bon allez vous changer, je vous laisse 10 minutes ! Et oubliez pas ces 2 là ! Top chrono !!

Ils allèrent alors enfiler leurs tenue de sport basique et revinrent dans le gymnase ou Lara les attendait chrono en main et en tenue de sport elle aussi, Hiba et Maxime ayant reprit leurs esprit.

Hiba chuchotant à Kimin : Pourquoi c'est elle qui nous fait cours ?

Lara : Parce qu'Alek est absent, Monsieur Wesker il fallait être conscient le moment voulut *lui balance un ballon en pleine face* Balle aux prisonniers !! Formez 2 équipes et que ça saute !

Donc d'un côté se trouvait Hibari avec la balle, Oshina, Didi, Kimin, et Tiphanie, de l'autre, Maxime, Tamiku, Ari, Lukas, Kira et un autre élève dont on à jamais vraiment parlé et qui sert à rien dans cette histoire. L'équipe de Maxime comportait donc un joueur de plus se qui lui donnait un avantage. Et alors que personne ne s'y attendaient Lara rejoins l'équipe des Emo + Tiphanie.

Lara : J'aime pas quand le compte est pas bon je suis prof de maths merde ! Bon Hibari tu me la passe cette balle au lieu de me regarder comme si j'étais un extra-terrestre !

Hiba : Euh.. Oui madame *lui envoie la balle*

Lara : De 1 c'est mad'moiselle et de 2 sur un terrain appelle moi Lara *lui fais un clin d’œil*

La partie commença alors et les 2 camps furent mal menés, Lara était beaucoup plus douée que ce que les élèves pensaient, et bientôt dans chaque camp ne se trouvait qu'un seul joueur. D'un côté Ari, une des sbires de Pikaman qui grâce à sa petite taille avait pu évité toute sorte de balle et elle tenait fermement celle-ci dans ses mains à ce moment de la partie. En face d'elle la redoutable et magnifique Lara, professeur de maths et el diablo de la balle aux prisonniers à ses heures perdues. Ari fit rebondir la balle 3 fois avant de la lancer en direction de Lara de toute ses forces. Qu'elle ne fut pas sa surprise quand d'un seul coup la balle stoppa sa course dans les mains de la prof de maths et repartit de plus belle vers le visage de l'élève qui se la prit de plein fouet.

Lara : On recommence ?

Maxime : Sans façon ! Et puis l'heure et fini !

Hiba : Mauvais joueur ! *tire la langue à Maxime*

Maxime : Tu dis ça parce que t'as gagné ! Il y aurait pas eu Lara on vous aurait massacré !

Hiba : C'est ça parle, parle je te prends quand tu veux en un contre un moi !!!

 

La soirée se passa plutôt bien et les élèves regagnèrent leurs chambre tranquillement. Dans la chambre de Kira, Lukas, Jean-Kevin et le mec dont tout le monde se fou les 4 dormaient comme des bébés. Dans celle d'Ari et Yuki des complots sur comment ne pas subir les perversions d'Alek se tramaient. Dans celle de Maxime, Tamiku et Hiba les 2 blonds dormaient et le brun était dans la chambre d'à côté. Dans la chambre d'à côté donc Oshina lisait tranquillement son manga pour la 139916ème fois en essayant de ne pas penser à son père, Kimin dormait d'un profond sommeil mais ça c'était à prévoir, Tiphanie assise dans son lit jouait avec le pendentif qu'elle avait au cou tout en parlant à Didi qui était entrain de se laver les dents dans la salle de bain et Hiba qui avait décidé de squatter le lit de celle-ci en attendant de se faire mettre à la porte de la chambre.

Didi : Alors comme cha tu es championne de boxche ?

Tiphanie : Oui

Hiba : C'est quand même classe de connaître une championne

Didi : Je connais un autre champion moi !

Hiba : Qui et de quoi ?

Didi : Toi et tu es le champion de la connerie

Tiphanie esquissa un rire et Didi passa la tête dans la chambre.

Didi : Pourquoi tu ris ?

Tiphanie : Parce que ça se voit que vous vous aimez tout les 2

Didi : Hein... Mais

Oshina : Essaye pas de démentir tout le monde est au courant dans cette académie même le dirlo

Didi : Oshi !

Oshi : Bah quoi ?

Didi : Dis Tiphanie est-ce qu'on t'a déjà parlé de Lavi ?

Tiphanie : Euh... Non

Didi : C'est le petit ami d'O....

Didi se reçut alors un oreiller en pleine face envoyé par Oshi qui s'était redressée dans son lit, Tiphanie ria de bon cœur et Didi lui envoya l'oreiller coupant son rire net.

Tiphanie : Tu me cherches ? *lui renvoie l'oreiller*

Didi l'évita et l'oreiller alla se loger sur Kimin qui dormait toujours. Oshi fit alors l'acrobate pour récupérer son oreiller perdue qui écrasait de tout son poids cielle qui dormait.

Oshi : Au faite Didi ?

Didi : Oui ?

Oshi : Lavi est peut-être mon petit ami mais il ne dort pas dans mon lit au moins

Didi : Quoi ?

Et c'était vrai qu'on entendait plus Hibari qui s'était endormis dans le lit de Didi. Elle tenta alors en vain de le réveiller car il était pire que Kim quand il s'endormait.

Oshi : T'as plus qu'à dormir avec lui il te servira de grosse peluche ! Allez bonne nuit !

Tiphanie : Bonne nuit !

Didi grommela un bonne nuit et réessaya de faire tomber ce gros tas d'hiba qui lui accaparait son lit.

 

 

 

To be continued...