C'est un jour comme les autres à l'académie, les élèves viennent de rentrer d'un cours de sport où Alek avait surtout torturés les filles tant bien physiquement que moralement.

Les emo, après avoir engloutis un repas de la cantine, étaient retournés dans leur chambre.

Hiba : Je déteste les cours d'Alek !

Kimin : J'allais dire la même chose !

Didi : Je ne veux plus jamais que ce prof' me touche !

Oshi : Hm... *mange des marshmallow pour essayer d’oublier*

Hiba s'assit sur le lit de Kim, qui ielle y était déjà assis(e).

Hiba et Kim : J'en peux plus !

Oshi *sortant de dessous ses paquets de marshmallow* : Chips !!!! Vous avez plus le droit de parler jusqu'à temps que je dise Kimin ou Hibari !!

Kim et Hiba : Tu viens de le faire !

Oshi : Roh !!

Didi : Depuis tout à l'heure vous dites la même chose c'est chelou !

Kim et Hiba (on va dire KH pour aller plus vite) : Ouais c'est chiant ... Arrête de dire la même chose que moi !!! Tu vois ça recommence ! Si c'est comme ça je me tais ...

Oshi : Un vrai petit couple ... D'ailleurs demain c'est la St.Valentin !!

Didi : Ils iraient bien ensemble sur le coup

KH : Mais ça va pas la tête !!! En plus je suis/c'est un(e) non-identifié(e)

 

Et alors qu'Oshi et Didi parlaient ensemble du fait que nos pauvres emo iraient bien ensembles, Kim s'endormit et Hiba lui commença à somnoler. Quand il s'endormit aussi, Oshi prit des photos des deux endormis côte à côte.

Didi : Tu fais quoi ? 

Oshi : Pas grand chose, mais regarde !

Elle lui montra une photo trafiquée des deux avec des petits cœurs partout. Oshi sorti alors de son vieux sac qu'elle avait quand elle vivait encore dans les égouts (imaginez quel âge ça a symboliquement parlant ...) des menottes.

Oshi : On va s'amuser èwé

Didi : D'où tu sors ça ? O_o

Oshi : Je l'ai trouvé dans les égouts, j'l'ai gardé dans l'idée de l'utiliser sur Hiba un jour ou l'autre ¬w¬

Didi : Tu vas pas faire ça quand même ...

Oshi : Ooooh si ! *menotte ses victimes en un rien de temps*

Didi : Aucun remord ? D:

Oshi : Pas le moins du monde \o/

 

La porte s'ouvrit avec un grand fracas :

Lukas : Venez vite ! Y a du pudding en rab' !!

Oshi et Didi : Pudding ! *0* *foncent en suivant Lukas qui ouvrait toutes les portes des chambres*

 

Les deux menottés n'avaient rien entendu et continuèrent à dormir jusqu'au petit matin, quand Hiba fût réveillé par le réveil (qui sert à quelque chose pour une fois), il voulu se lever, mais sentit une force à son poignet droit qui l'en empêcha, il ouvra les yeux pour voir ce qui causait ça, et vit Kimin à ses côtés, dormir tranquillement comme à son accoutumé. Le réveillé regarda son poignet et comprit ce qui se passait quand il aperçut la paire de menotte qui rejoignait les deux.

Hiba : Les garces ...

Il se tourna en direction du lit de face, et n'y vit pas Didi et ne sentait pas la présence d'Oshi non plus, le réveil sonnait toujours quand Hiba prit l’initiative de réveiller celui qui était enchainé à lui.

Hiba : *fout un direct de gauche dans le ventre de Kimin* DEBOUT !

Mais l'autre ne réagit pas.

Hiba : ... C'est une blague là ? "-- J'ai plus trop le choix ... Mais c'est pas drôle ... T-T

Tout le monde le savait, le seul moyen de réveiller Kimin rapidement c'était de ... le/la déshabiller, littéralement ...

Réflexe acquis pour se protéger de Yuki.

Hiba : J'arrive pas à croire que je vais faire ça ... *tête dégoutée*

Mais à peine a-t-il prit un pan du pull de Kimin en main que celui/celle-ci se réveilla illico presto et se mit en position pour attaquer son agresseur. 

Kimin : *se prépare à foutre un pain à son agresseur avec son poing gauche* MEUUUUUUUURS !!!!

Hiba fut emporté par l'élan qu'avait prit Kimin avec son bras, ce qui arriva, arriva.... Le violet tomba sur Kimin. Oshi et Didi rentrèrent dans la chambres, des chocolats dans les bras, ce qu'elles virent les choqua, mais pas autant que la petite qui les suivait, quand elle vit cette scène, elle lâcha son sachet rempli de biscuits en chocolat joliment décoré qui se brisèrent à la collision au sol.

C'était Yuki, la fervente adoratrice de Kimin.

Yuki : *recule* ...N-Non, ce n'est pas possible ... *met sa main devant sa bouche, et part en courant*

Bref, vous l'aurez comprit, Yuki avait fait ces biscuits pour Kimin, on sait qu'elle a une drôle de passion pour celui/celle-là, mais voir ces deux là dans une position des plus explicite, c’était trop et son petit cœur ne pouvait pas le supporter.

Hiba : Hey ! Mais c'est pas ce que tu- *se lève et se cogne la tête contre le haut du lit* Aïe !

Kimin : *qui s'était retourné(e) en entendant la porte s'ouvrir* ... C'est pas que je veux rassurer Yuki, mais c'est pas ce qu'elle croyait D:

Didi : Hiba tu me trompes Oo

Hiba : Quoi ? Tu crois que je te trompe avec ielle ? DX

Kimin : C'est très vexant Didi :'o

Oshi : ... J'ai bien fait d'utiliser cette paire de menotte *prends une photo, comme une ninja, en quelques secondes*

Hiba : QUOI ? C'est TOI ? TOI QUI M'AS MIS AVEC ÇA ? *pointe Kimin avec sa main libre* ಠ益ಠノ

Kimin : Très très très vexant ( ̄∧ ̄)

Oshi : Bahwi, bon, c'était drôle, mais je vais vous rendre la liberté *fouille dans sa poche pour prendre la clé* ... *refouille bien* Eh

KH : "Eh"?

Oshi : *fouille dans toutes les poches de son pantalon* Eh ?

KH : "Eh ?" ? D:

Oshi : *goute de sueur froide* ... *ressort ses poches* Eh ...

KH : "Eh ..." ?! è_é

Oshi : Je l'ai perdu xP *tire la langue façon, c'est pas ma faute*

Didi : Mais comment t'as pu la perdre ? "¬.¬

Oshi : Sûrement à la cantine hier, j'ai dû la faire tombée en cherchant un mouchoir ^^"

Hiba : NAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAN !!!!!!!! <(・ - ・) 人(  o皿o ) /  ( = Hiba qui lève un bras, l'autre bras est levé à moitié avec celui de Kimin, et ielle se gratte la tête, vue de face)

Didi : Je vais chercher dans la cantine, bouffer les choco' qu'on a prit pour vous les gars \o *lance un sachet à chacun et part*

Hiba *abattu* : En plus c'est la st Valentin aujourd'hui ! Et on est jeudi !!! 。・°°・(>_<)・°°・。

Kimin : Jeudi ... Oh merde ...

Oshi : *5 secondes pour que ça monte* Ah, merde en effet ...

Le jeudi étais la journée ou tous élèves de l'académie devaient prendre un bain dans les sources chaudes.

Didi : *est revenue* ... Y en avait pas, j'ai demandé à Fow et Géno, ils en ont pas vu ... Et je pense pas que c'est tombé dans un piège ...

Hiba : *qui entre temps s'était assis correctement* On va pas rester comme ça toute la journée quand même ! Didi ! Prends ton épée et essaye de casser la chaîne !

Didi : Euh, t'es sûr ?

Hiba : On n’a pas trop d'autre issue de toute façon U_U

La bleue ouvra son placard et y sorti une épée de son fourreau  solennellement et fit quelque swing dans le vide avec.

Kimin : Je suis pas sûr(e) que ce soit une très bonne idée ...

Kimin avait de bonnes raisons de douter en son amie, au dernier cours de maniement d'arme avec des épées, Didi avait plus que couper un poteau d'exercice pas prévu à cet effet, elle avait décimé l’épouvantail qui sortait de nul par pour tester les réflexes qui était fait pour ressembler le plus possible à un corps humain niveau résistance aux coup. Bref, si elle se ratait, elle pouvait couper un bras à un des deux.

Hiba : Tout compte fait, c'était pas une bonne idée ...

Didi : Trop tard ! Levez-vous et tendez la chaine ! *pointe son arme sous les yeux des deux*

KH : *s'exécutent* Pas vraiment le choix ... (< . < )  (  > . >)

Et elle prit de l’élan et VLAN ! Avec son épée, elle fendit l'air et frappa de plein fouet la chaine, qui ne se brisa pas.

Oshi : Nuuuuul ...

La sonnerie retenti, plus que cinq minutes avant de se rendre en cours.

Oshi : *se tape la main avec son poing* Oh j'ai trouvé ! On a chimie et cours de potion ! On pourrait demander à Tampopo d'utiliser la soude ou autre pour dissoudre la chaine non ? ° o °

Didi : Tampopo t'es sûre ? Elle va pas leur faire boire un filtre d'amour plutôt ? (`ー´)

Oshi : Maieuh non ! Bon partons ! *emporte tout le monde par le bras*

 

Mais arrivé devant la salle, un papier stipulait que la prof' n'était toujours pas là.

Hiba : C'est à croire qu'elle est payée à rien foutre ...

Oshi : On teste quand même ? èwé

Kimin : Sans que la prof' soit là ? T'es folle ! On sait pas ce qu'il y a dans ses flacons é_è

Didi : Je confirme !

Oshi : Rhoo, c'est bon, j'me rappelle de mes cours de collège, c'est de l'oxyde de sodium le nom de la soude !

Hiba : Waw, j'me rappelle même plus de ça ...

Oshi : Je suis pas une tête de linotte comme toi ! ( ´ ▽ ` )ノ

 

Oshina entra, fouilla dans la tonne de flacon et trouva ce qu'elle voulu.

Oshi : Trouvé ! Par contre, mettez des gants, je ne voudrais pas vous faire ronger la peau (^∇^)

Ils s'exécutèrent sans pour autant vouloir réaliser l’expérience et la orange fit tomber quelques gouttes de soude sur les menottes, mais rien n'arriva.

Oshi : Bizarre ...

Didi : Si ça se trouve, c'est pas de la soude ...

Oshi : Bah si ! Regarde ! *met de la soude dans un tube à essai avec dedans une solution Fe²+* Ça fait bien un précipité vert !!

Hiba : Ces menottes sont redoutables ...

Kimin : Ou la soude est diluée (; ̄ -  ̄)

 

En sortant, Didi, qui était la dernière, fit tomber un bécher rempli d'une potion rose, quand il atterrit au sol, une explosion créa une fumée rose qui se propagea avec d’étrange particule en forme de cœur.

Didi : WAAAAAAAAAAAAAAAA !

Étrangement, la fumée avait une odeur de barbapapa ... Elle se mit à terre en protégeant son nez et sa bouche par réflexe et aperçut l'étiquette du bécher, "mini-filtre d'amour pour 24h". C'est alors que Maxime entra en trombe dans la salle et gueula : 

Maxime : QU'EST CE QU'IL SE PASSE ? è_é

Il ne comprit pas tout de suite, mais reparti directement en ne voyant que Didi, la fumée rose s'étant évaporée à son entrée, on avait conclu qu’elle avait gueulé pour rien.

 

Vu que le cours de chimie et potion était annulé, les emo retournèrent dans leur chambre et s'assirent, cherchant toujours un moyen pour délivrer les deux pendant plus d'une heure et demi, sans résultat. Il était midi et toujours rien de concluant. Ils partirent à la cantine se restaurer. Tout le monde regardait Hiba et Kimin, ces regards étaient d'autant plus pesant car ce duo n'était pas synchronisé niveau mouvement, ce qui faisait qu'ils ne pouvaient pas échapper aux quelques pièges de la cantine. Par contre, pour obtenir un repas, il fallait frapper dans un "compteur de puissance de poing", dont plus la valeur était haute, plus le repas était copieux. Hiba et Kimin utilisèrent leur "main commune" et marquèrent le score maximum, sous l'étonnement des autres ... Didi et Oshi les avaient rejoins après avoir réussi à marquer leur score assez haut pour avoir un dessert.

Oshi : N'empêche, des fois vous faites bonne paire !

Didi : (´Д`) J'ai dû recommencer 5 fois pour avoir le score minimum !

Nina : *s'incruste* Oh c'est nouveau, t'es en couple avec Kimin maintenant Hiba ?

Hiba : PFRUUUUUUUUUUUUU !! *recrache son verre d'eau* (  ◎ 3・°) °・。

Kimin : Trèèèèèèèès trèèèèèèèèèès vexant ... ( ̄ェ ̄)

Hiba : Mais non ! è_é j'suis menotté à Kimin à cause d'elle *pointe du doigt Oshi avec sa main menotté avec celle de Kimin qui la pointe aussi*

Nina : Mais qu'est ce que t'as merdé Oshi ? ´・ω・`

Oshi : J'ai juste perdu la clé des menottes Ծ ‸ Ծ

Kimin : "Juste" é_è Tu sais ce que j'endure ? JE SOUFFRE !!!!!!!

Didi : Et moi ? J'me suis faite voler mon argent par Hiba et j'en fais pas un plat (ノ´_ゝ`)ノ

Cette discussion arriva aux oreilles de Maxime, qui étrangement, s’intéressait à ce que pouvait dire le groupe, et en particulier Didi, sans pour autant avec une explication logique, oui c’était l’effet de la potion.

*pensées à Maxime* : Une clé perdue dans le réfectoire ? ... non ça pourrait ...

 

[Mini-flash back] :

A la cantine, lors de la distribution du rab' de pudding, Maxime vit une mini clé voler dans la pièce pour atterrir dans son pudding.

Maxime : Ah c'est malin ! Qui a fait ça ? è_é

Aucun de ses camarades de classe répondirent, il n'insista pas plus et fourra la clé dans sa poche, se disant que ça devait bien être à quelqu'un, et que ce quelqu'un paierait pour la récupérer et pour avoir gâché son pudding.

[Fin du mini-flash back]

 

Il se mit à rire intérieurement, fini son repas et partit du self pour chercher ses affaires pour se rendre en cours de français. 

Pendant ce cours, les emo ne pouvaient rien faire pour tenter de briser les menottes, et durent rester pendant 1h30 à écouter le cours et prendre des notes, ou dormir (et ce n'est pas Kimin, pour une fois). Maxime imaginait toujours comment faire pour humilier le plus possible son rival, il pensa encore vaguement à Didi, et une idée lui vint, et il se mit à sourire de toutes ses dents à cette idée, on ne savait pas trop si c'était son plan qui le rendait comme ça, ou si c'était l'humiliation qu'aller recevoir Hibari dans sa tronche.

Après ce long cours de français, tous sortirent épuisés par ce trèèèèès ennuyant cours donné par le directeur. Car sachez le, les matières classiques sont en accélérées, c'est à dire qu'on privilège plus les matières utiles au ninja au détriment des cours jugés inutiles. Et puis "Les matières classiques c'est de la fiente de pigeon ! Ça n'aidera jamais à former un ninja !" phrase rapporté du directeur par notre envoyée spéciale. Mais ce n'était pas fini, maintenant les élèves allaient faire bouger leur corps en cette fin de journée en cours de maniement d'arme qui, je vous le rappelle, est animé par Korosu, le père d'Hiba.

 

Arrivé dans le gymnase :

Korosu : EN RETARD ! TOUS 10 POMPES !

Charmant accueil non ? Ce fut au plus grand des malheurs d'Hiba et Kimin que tout le monde s’exécutèrent. En effet, Hiba allait trop vite pour Kimin, qui faisait une pompe à l'heure, de plus, le plus grand des deux ne pouvait éviter le fait qu'il donnait X coups de coude à l'autre, qui manqua de se crouter à chaque altercation. Korosu le remarqua et vint à la hauteur des deux, quand ces derniers avaient fini leur dure besogne.

Korosu : Non mais c'est quoi ça ? Tu te fous de ma gueule Hibari ? Fais-moi encore 10 pompes ! Si tu crois que c'est comme ça que tu vas éviter de faire trop de sport !

Hiba : Mais n-

Korosu : Pas de mais *le menace avec une mitraillette*

 

Après ces dix pompes supplémentaires :

Korosu : Vous avez bien sué, bravo ! *clap clap* Enfin bref, vous n’avez pas cours de maniement d'arme aujourd'hui

Tous : OUAIIIIIS !!!!!!! 

Korosu : *tête de sadique* Cours de premier secours !

Tous : QUOI ???!!! D8>

Korosu : Faux espoir hein ? èvé Et non ... Enfin bref, tous en groupe de deux !

 

Tous se mirent en groupe de deux, sauf certains, dont Kimin, Hiba, Didi et Maxime ...

Korosu : Bon bah, ça me semble évident, Kimin avec Hibari, Didi avec Maxime.

Hiba, Kimin et Didi : QUOI ? è_é

Didi : Je voulais être avec Hiba ...

Korosu : C'est la vie, tu vois bien que les deux sont collés, autant qu'ils le restent.

Didi : Et Oshi qui m'a larguée ...

Maxime : Se faire larguer deux fois dans la même journée, ça doit faire mal ...

Didi : Me parle même pas ¬.¬

Maxime : Comme tu veux princesse vov *hausse les épaules*

Hiba : Comment tu l'as appelé ?! Je vais te casser les dents, la touche pas è.é !!!

Kimin : *retient Hiba malgré lui/elle* 

Maxime : Du calme mister, c'était de l'ironie, si t'avais pas compris *sourire sarcastique*

Hiba : Je sais pas ce qui me retient de lui péter la gueule ...

Kimin : …

Hiba : Rappelle-moi de lui péter la gueule à celui là …

Korosu : On se calme !! *tire au plafond avec sa mitraillette à bille* Bref ! Pour commencer, on va faire le massage cardiaque, donc un à terre, l'autre accroupi !

Kimin : *s'allonge et dort*

Hiba : Bon c'est déjà ça ...

Didi : Maxime, allonge-toi, je refuse que tu me plottes ! è_é

Maxime : Loin de moi cette idée ...

Inconsciemment, en fait, il le voulait.

Hiba : Fais gaffe imbécile je te regarde ! 

Korosu : *tire sur Hiba* Ta gueule fils, concentre toi !!!

Hiba se tourna donc sur Kimin, le/la vit toujours dormir profondément.

*pensées à Hiba* : J'espère sincèrement qu'en réalité, c'est un mec, sinon je me le pardonnerais jamais ...

Et il lui fit donc un massage cardiaque, exercice un peu con, par ce qu'en faite, il y avait plusieurs mannequin pour ce genre d'exercice dans le fond du local à matériel ... Les autres effectuait également leur exercice dans une certaine gêne, et ça se comprend.

Korosu : Bon, je pense que vous avez comprit, faut presque défoncer la cage thoracique ! Maintenant, le bouche à bouche !

Tous : QUOIIIIIIIIIIIIIIIIIII ??????  è_é

Korosu : Faites pas vos chochottes, on parle de sauver une vie là ... Puis, chui sûr que vous avez déjà tous eu votre premier baiser, donc osef !

Hiba : Je le ferai pas !!! C'est hors de question !!! 

Korosu : Fais le ou tu repars avec ton frère !!! *pointe sa mitraillette sur Hiba*

Hiba se retourna une nouvelle fois vers son/sa coéquipier/ère. Ce/tte dernier/ère tirait une tête horrible, qui définissait bien ce qu'ielle ressentait : de l'effroi et du dégout.

Hiba : Ce n'est pas du tout par plaisir que je ferais ce que je ferais ...

Kimin : Encore heureux ...

Fow : *depuis la fenêtre de la cantine* RAB' DE PUDDING !!!!!!

Korosu : Pudding ? è_é *est déjà partit*

 

Les autres le suivirent au pas de course. Bref revenons a l'essentiel ... Donc voilà, il ne restait plus que le binôme menotté et celui de l’emo bleue et du blond.

Kimin : Chouette ?

Maxime : Bon, je vous laisse, je vais rattraper le pudding que j'ai raté ...

Et en partant, il souffla dans l'oreille de Didi quelque chose, qui la surprit. Il était déjà loin quand Didi aussi décida à partir, en se retournant elle dit :

Didi : Me cherchez pas surtout, de toute façon, quand y a du pudding, plus personne est humain, à tout à l'heure.

HK : A toute

Tandis que la jeune fille s'en allait, un silence gênant pesait entre les deux seules personnes restées dans le gymnase.

Kimin : Dis ...

Hiba : Hm ?

Kimin : On peut aller bouffer du pudding aussi ? .w.

Hiba : J'osais pas le demander ... Fonçons, j'suis presque sûr qu'il restera pas grand chose quand on sera arrivé !!! o/

Ils firent un pas, puis en enchainèrent un autre, très vite, ils se virent courir à tout haleine pour se rendre à la cantine, qui était en face du gymnase. Lorsqu'ils arrivèrent, c'était trop tard, tout le rab' de pudding avait été engloutis ... au grand malheur des retardataires. Cela n'empêcha pas qu'ils s'installèrent sur une table au bord de la fenêtre, et regardèrent le ciel peu à peu se teinter d'orange. Pendant ce temps, Didi errait dans les couloirs, se posant bien la question sur les attentions de Maxime qui, en chuchotant lui donna un "rendez-vous" sur le toit du dortoir. Elle était au seuil de la porte du bâtiment et entra, elle prit la première à gauche pour monter les escaliers pour se rendre sur le toit. Elle ouvrit la porte et y découvrit Maxime, qui regardait au loin la ville, accoudé sur la rembarre de sécurité.

Didi : Bon, c'est quoi que tu me veux ?

Maxime : Oh rien, par contre j'ai quelque chose qui pourrait t’intéresser ...

Didi : Je n’achète pas de la drogue, donc tu peux te la garder ¬.¬

Maxime : Comme c'est vexant ... Mais non, ce n'est pas ça, tu te rappelle de ce qu'a perdu ta copine ?

Elle mit un certain temps avant de comprendre le sens de sa phrase.

Didi : Quoi ? C'est toi qui as la clé des menottes ? è.é

Maxime : *clap clap* Brave, trouvé !

Didi : Me prends pas plus conne que je le suis è_é

Maxime : Alors, tu la veux ? (`ー´)

Didi n'attendit pas qu'il la lui donna gentiment, cette enflure jouait avec la clé avec ses doigts tout en lui souriant avec un air sarcastique. Elle lui sauta dessus pour récupérer la clé, mais il eu le bon réflexe, et leva sa main pour empêcher sa victime de l'atteindre, profitant de la différence de taille qui était trop grande. Avec son autre main, il lui prit le menton et rapprocha le visage de la fille du sien, il lui dit alors tout simplement :

Illus HS menote

Maxime : T'espère pas l'avoir comme ça hein ?

Didi : J'aurais essayé *sourire tout aussi sarcastique*

Ils se regardèrent longtemps ainsi, le blond approcha un peu plus le visage de la bleue, ses lèvres eurent à peine effleuré les siennes qu'il ne pu aller plus loin car le haut-parleur fit l'annonce habituelle du Jeudi, à 17h50 :

Haut-parleur : Hep hep les jeunes ! Vous le savez tous, c'est bientôt l'heure du bain collectif, DONC PRÉPAREZ VOUS BIEN~!
C'était Lara, votre prof' de math qui faisait l'annonce cette fois-ci !

Maxime lâcha Didi et s'en alla, laissant la fille dans la confusion de ce qui venait de se passer. Sur le seuil de la porte, il lui dit simplement, toujours dans son ton sarcastique

Maxime : De te la passerais plus tard ... Si on va plus loin *part*

Didi ne se laissa pas divaguer et se reprit, elle descendit les escaliers pour se rendre dans la chambre qu'elle occupait avec ses amis chercher ses affaires pour le bain collectif. Arrivée dans la chambre, la scène à laquelle elle assista la déconcerta. Tandis qu'Oshina regardait tranquillement le paysage depuis la fenêtre en se bouchant les oreilles, Hiba et Kimin jetaient à leur "grande sœur" tout les coussins de la pièce avec hargne tout en l'insultant de tout les noms d'oiseaux possible.

Didi : Euh ...

Oshi : *remarque que quelque chose a changé par ce que les autres ont arrêté de la tabasser à coup d'oreiller* Hm ? Didi, t'es toute pale, ça va ?

Didi : Ah ? Ouais ...

Hiba : T'étais où ?

Didi : Nulle part, je me promenais ...

Oshi : Dépêche-toi de préparer tes affaires !

Didi : Oui oui ...

Elle prit dans une petite bassine ses vêtements de rechange, du gel douche et du shampooing (NdA2 : pt'ain, ça m'étonne que j'me suis pas gourée sur l'ortho), elle se retourna et se rendit compte d'un truc.

Didi : Et du coup, vous allez faire comment toi et Hiba ? *s'adresse à Kimin*

Son interlocuteur/rice refit une grimace horrible en disant difficilement :

Kimin : Je ... Je ... je suis obligé d'y aller yeeeeaaaah

Hiba : Au pire tu resteras sur le bord ...

Kimin : Alors pourquoi on m'a mit en short et maillot ? ;__; J'me sens nu/e

Arrivé devant les bains, les "garçons" se séparèrent des filles, Kimin pleurait toujours devant cette malchance. Dans les vestiaires des garçons, Kimin se sentait trèèèèèèèès mal à l'aise.

Hiba : Kim si tu ne veux pas faire de cauchemars ferme les yeux.

Kimin écouta donc Hiba trèèèèès attentivement. Les garçons autours étaient intrigués par la présence de Kimin, surtout que celui/celle là n'étais jamais venu(e) au bain collectif. De plus, Kimin était en vêtement léger, pour éviter de trop se mouiller, il ou elle était vraiment fin(e), ce qui amena des mauvaises idées à certain :'D …

Hiba : Et si seulement tu aurais pus, je t'aurais dis de te boucher les oreilles mais ...

Mais non, Hiba n’avait plus que son bras gauche d’utilisable, l’autre étant sur l’épaule de Kimin, qui s’était bouché les oreilles. Le brun tentait désespérément de défaire son pantalon avec plus que son bras gauche.

Après plusieurs minutes Hiba avait réussi à enlever son pantalon et voici qu'il entamait le deuxième défi ! Réussir à passer une serviette autour de sa taille !!!

Kira : Tu veux de l'aide pour ton tee-shirt ?

Lukas : Je ne vois qu'une seule solution, le couper !

Hiba : Quoi ?? D8 Nan nan pas mon t-shirt !! *dit ça en lutant contre sa serviette en la tenant avec ses dents*

Tamiku : Sinon il est assez élastique pour que tu l'enlever sans le couper ? *pensif*

Hiba : Tu crois que Kim passe dans le trou de la manche ?

Lukas : Mais non ! XD Suffi juste que tu enlèves la manche gauche, sorte ta tête du trou, tu n’auras donc plus que ton bras droit qui tient ton tee-shirt, et là, on va le faire passé à travers les menottes, tu vois ?

Hiba : J’ai des doutes à ton explication …

Maxime : Je le laisserai galérer, moi ! *part dans les bains*

Korosu : Dépêchez vous bande de mauviette !! YA-HA !!! *tire au plafond avant de disparaître pars la porte des bains*

Alek' : J'aurais aimé pourquoi faire un trou dans le mur comme la dernière fois, mais le dirlo a fait blindé le mur T-T *part aussi*

 

C'est avec un miracle qu'Hiba arriva à se déshabiller avec son autre bras et partit avec toute la troupe des mecs, Kimin s'étant trouvé un "machin pour cacher les yeux quand on dort". 

Tandis qu'Hiba se frottait comme il pouvait, Kimin restait assis(e) tranquillement sur un mini tabouret et attendait patiemment, sans pour autant être rassuré(e), que l'heure du bain se passe. Les garçons n'ayant rien à faire, eurent l'idée d'embêter l’intrus en l’aspergeant d'eau grâce à une bassine. Kimin se fit fatalement mouillé(e).

Kimin : *enlève son masque* Non mais vous vous foutez de moi ? è_é BANDE D'ENFLURES !!!

Hiba : Calme-toi, c'était juste pour rigoler ...

Kimin : Te mets pas de leur côtés ! è_é *se retourne vers les mecs* 

Ils s'étaient réfugiés dans les profondeurs du bain, seules leurs têtes aux expressions moqueuses étaient visible à la surface de l'eau.

Kimin : *shoot dans l'eau pour pouvoir éclabousser les mecs* J'vous en foutrez que c'est pour rire ! Maintenant j'ai ce putain de short qui me colle à la peau ! è_é

Kira : Il te va bien ton short, te fais pas de bile !

Kimin : C'est pas le mien, c'est celui d'Oshi è_é

 

Un gros silence s'installa.

 

Une mouche passa, une mouche se fit tuée par la tapette à mouche automatique, une éponge automatique avait nettoyé la tâche ...

 

Kimin : Hmpf ! *se rassoit*

Lukas : *chuchote à Tamiku* C'est à ce moments là qu'on se dit que c'est une fille ...

Tamiku : *hoche la tête* u_u

Après quelques minutes les garçons étaient repartis à leurs activité favorite dans les bains quand ...

Kira se mît à nager vite vers le bord suivis de Lukas qui lui criait de revenir ici si c'était un homme. L'incompréhension générale se fut ressentir et tous les regards se braquèrent sur eux. Une fois sortit de l'eau, Kira courra autour du bassin. Lukas le suivait de près. Kira qui ne voulait pas que le brun le rattrape accéléra avant de se prendre les pieds dans une bassine. Celui-ci s'écroula alors sur le sol et Lukas se prenant alors les pieds dans son camarade atterris derrière Kim’ en faisant basculer cielle-ci dans l'eau. Kimin eu donc le droit a un bain forcé tout en tombant  sur Hiba ... Qui avait les fringues de Kim autant collées à la peau que l’autre dans l’eau. Kimin quand à ielle s'était cogné(e) contre le rebord et était vapes.

Le jeune homme se reprit et hissa son ami(e) sur le bord en même temps que lui-même.

Hiba : Je crois que ce serait une bonne idée que je ramène Kimin à l'intérieur ...

 

Hiba rentra dans les vestiaires en portant Kim comme il le pouvait. C'est là qu'il trouva Didi dans les vestiaires (habillée, faut pas abuser) fouiller dans les casiers.

Hiba : mais qu'est-ce que tu fais là ? *ruisselant d'eau*

Didi : *surprise* Quoi ? *voit Hiba* Pfiou, c'est que toi .... 

Hiba : Et tu viens faire quoi ? *lui passe Kimin* Tiens moi ça le temps que je me change !

Didi : Bah euh rien … Et compte pas sur moi pour te tenir Kim’ pendant que tu te changes ! >_< Je pars !

Hiba : Didi !

Didi : Quoi ?

Hiba : T'oublies de me rendre Kim ... *lui reprend Kim* et euh... *rougit* Je t'aime...

Kimin : *dans son comas* Je les tuerais tous ...

Didi : Dis pas ce genre de truc dans des situations pareilles ! >< *s'enfuit*

 

Hiba resta là en souriant, puis décida de se changer, ce fut avec beaucoup de patience qu'il y parvint, resta un moment à sécher Kimin avec des serviettes et un sèche cheveu, le bruit ne le/le réveilla, étrangement. Bref, après avoir s’être séché tout deux Kimin et Hiba s’apprêtaient à retourner dans le dortoir, le brun ne fit pas attention et fit tomber un bac contenant les affaires de Maxime, il y fit tomber la clé, il ne tiqua pas. Et la laissa, c’était Kimin qui la prit sans trop penser.

 Dans le couloir, Ari trainait sur le sofa qui s'y trouvait et lisait un manga, à côtés d'elle, une autre élève de l'académie JAMAIS mentionnée. Hiba ne fit pas attention à elles et continua sa route jusqu'à arriver dans sa chambre, toujours accompagné d’un Kimin somnolent(e), où Oshi se prélassait dans son lit pendant que Didi utilisait son oreiller comme punching-ball.

Hiba : Hey Didi calme toi !

Didi : Comment tu veux que je me calme ? J'vais le buter !

Hiba : Buter qui ?

Didi : Maxime, ce fils de choucroute ! è_é

Oshi : Il t’a fait quoi ?

Didi se tut un instant, puis débita.

Didi : Il s'est foutu de ma gueule en me faisant croire qu'il avait la clé ! ≧A≦

Didi omettait bien sûr le fait que Maxime avait faillit l'embrasser.

Hiba : Cet enfoiré, alors c’est lui qui avait la clé  … Dès que j'ai plus Kimin dans les pattes, j'vais lui casser la gueule ! è_é

Didi : … Et moi aussi !

Oshi : Roh c'est bon vous 2 !!! Je vais aller lui parler moi si vous voulez … ù.ú

Didi et Hiba : Nan ! On va bouffer d'abord !

Oshi : *regarde le réveil* il est 19h, on va bouffer alors ... *part devant*

 

Elle fut suivit de près par Didi, Hiba et Kimin qui trainait au sol, toujours dans son sommeil. En chemin, Kimin s'était réveillé, et le groupe d'emo était arrivé à la cafétéria.

 

Le soir, il n'y avait pas de pièges, donc c'est tranquillement qu'ils se servirent au buffet et mangèrent tranquillement, les discussions fusaient dans toute la pièce tandis que chez les emo un calme royal y régnait. Hiba rêvassait et n’avait pas remarqué que Didi était partie.

Kimin : Au faite, dans les affaires de Maxime j’ai trouvé ça *sort la clé* c’était peut-être la clé que Didi avait mentionnée

Hiba : Sérieux ? é_è Cet enfoiré ! *prendre la clé* mais bon, enfin libre, pfiou … '▽`

Il entra la clé dans le verrou et MIRACLE ! La clé ne correspondait pas à la forme de la serrure.

Hiba : C'EST UNE BLAGUE ? è0é

Oshi : Retour à la case départ !

C’était la déprime à la table. En écoutant un peu partout, ils entendirent une discussion qui leur tiqua.

Voix de fille 1 : Bouhou, j'arrive vraiment pas à l'ouvrir ! Pourtant hier soir avant de manger si ! T^T

Voix de fille 2 : T'es sûre que t'as la bonne clé au moins ?

Voix de fille 1 : Bah je crois, je l'avais fait tombé hier à la cantine, mais je l'ai trouvée par terre, mais depuis j'arrive plus à l'ouvrir ... ; o ;

Quand Hiba entendit la dernière phrase, il se leva d'un coup et se dirigea vers les deux filles, accompagné par Kimin.

Hiba : Passe la clé …

Fille 1 : Hé ? ; ^ ;

Fille 2 : Miyabi, méfie toi de lui ¬.¬

Miyabi : Ah ? Pourquoi Ari ?

Ari : Ce mec est menotté avec l'autre là, y a que les pervers qui font ça, en plus, ils ont prit leur bain comme ça ¬.¬

Hiba : Quoi ? é_è non mais non ! Moi aussi j'ai une clé qui marche pas, peut-être qu'on a échangé !

Miyabi : C'est vrai ? *yeux brillants* On peut Ari ? *^*

Ari : Au pire, tu risques rien *hausse les épaules* ¬.¬

Ils échangèrent les clés et c'est synchroniquement qu'ils insérèrent tout deux la clé dans leur serrure respective et qu'un "clic" survint, et que les objets s'ouvrirent. Un "UWAAAAAAAAAAAA *o*" et un "DÉLIVRANCEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEE" survinrent au même moment, ce qui eu pour effet d'interrompre tout le monde dans leur repas serein.

Hiba : Enfin libre !!!! *se frictionne le poignet bleuis par la menotte*

Kimin : Putain, c'est le plus beau moment de ma journée ; o ;

Hiba se reprit alors et un tilt se passa dans sa tête avant qu'il cherche quelqu'un du regard. Vous aurez compris, Maxime évidemment. Il vit le blond dans le couloir. Hiba qui voulu le suivre s'arrêta, il oubliait son plateau. En élève modèle il ramena son plateau sans avoir toujours remarqué que Didi avait déjà quitté la table depuis un long moment. 

Alors qu'Hiba avait à peine franchis le seuil, Oshi et Kim le suivirent... Ielles furent suivis par d'autre gens jusqu'à se que la cantine se soit vidé. Hiba suivait Maxime, le blond montait alors les escaliers menant au toit. Notre Emo monta les marches 4 à 4 et s'arrêta ce qu'il vu le choqua. Ça n'avait aucun sens logique et pourtant... Didi se tenait belle et bien en face de Maxime dans la pénombre.

Maxime : Alors tu es venue chercher ce qui va délivrer tes potes ? *sourire sarcastique*

Didi ne répondu pas le regardant simplement dans les yeux.

Maxime : Tu te rappelles de ce que je t'ai dis tout à l'heure ? Je te passe la clé si ...

Didi : Si je t'embrasse, je crois avoir compris, merci !

Hiba qui entendait  tout commençait à sortir de ses gongs comment cet ... Cette enflure avait-il pu faire du chantage à sa Didi ?

Didi : J'ai pas de temps à perdre Maxime ... Fais donc ce que tu as à faire et donne moi cette foutu clé ...

Hiba n'en croyait même plus ses oreilles... Didi savait pertinemment qu’ils étaient libérés ... A moins qu'elle n'ait quitté la cafétéria bien avant Maxime ...

Maxime : Alors tu te rends donc si facilement ... 

Le blond s'approcha de la bleue, lui tenant fermement le bras pour ne pas qu'elle ne s'échappe il lui releva le menton avec l'autre main.

Maxime : Regarde moi au moins tu avais plus de fougue tout à l'heure ...

Didi rougissait a vu d'œil. 

Maxime : Tu vas voir je suis bien meilleur que le poltron qui te sert de petit ami ! 

La bouche de Maxime se rapprochait dangereusement de celle de Didi. Hiba était complètement paralysé par cette scène ... Il était rouge, rouge de colère. Il en voulait à la Terre entière mais surtout à Maxime. Il fallait qu'il réagisse mais ses jambes ne voulaient pas bouger. Alors que Maxime n'était plus qu'à quelques centimètres un élan inattendu frappa notre emo : un bottage de cul à la converse signé Kimin. Reprenant la fonctionnalité de ses membres et poussé en avant, Hiba fit embrassé son poing à Maxime. 

Hiba : Le poltron sera toujours meilleur que toi Maxime ! 

Et alors que le blond faisait trois pas en arrière le toit se remplit d'élève qui forma un rond autour d'eux.

Hiba : Ça va sinon Didi ?

Didi : Oui ... Mais comment ... T'es plus accroché à Kim ... 

Hiba : Bah comme tu peux le voir, non ... Mais en quelque sorte, j'lui donne une fière chandelle ...

Maxime : Bon c'est fini la ? T'es prêt à te faire massacrer Wesker ?

Hiba : C'est bon Didi je gère... *en se tournant vers Maxime* C'est ça, c'est ça Dubois !!!

Un combat se déroula alors entre nos deux rivaux que tout oppose sauf la force peut-être ...

 

To be continued ... Or not