Petit rappel ? En voilà un : Hiba et ses amis sont retournés chez le brun et c’est avec surprise qu’ils font la rencontre d’une jeune femme, Misaki qui va s’avérer être la fiancé d’Alaude, le frère ainé d’Hibari. Et d’autant plus qu’on apprend qu’ils vont se marier ! Tandis qu’Hibari et les autres sont partit jouer avec des feux d’artifices au bord de la rivière, le couple a eu une discussion sérieuse.

Et au retour des jeunes, il va y avoir une nouvelle, entre les deux frères.

Donc :

Alaude : Il faut qu’on parle …

Hiba : Hein ?

Misaki : *chuchote aux autres*On ressort, on va à la bande d’arcade, c’est moi qui paye *les entraine dehors*

Oshi : *chuchote* On rentre pour ressortir ?

Misaki : *chuchote* Je vous explique dehors !

Et la porte claqua, laissant à présent Hibari et Alaude seuls.

Dehors :

Oshi : Il va se passer quoi là ? o_O

Misaki : Ils vont se dire leurs quatre vérités je suppose, j’espère juste qu’ils ne vont pas se battre ...

Didi : Ce serait un carnage …

Oshi : N’y pensons pas et  allons profiter que ce soit Misaki qui paye !!! o/

Kimin : Owi owiii o/ !

Misaki : Hey !

Bref, ils sont partis à l’arcade qui ne se trouve pas très loin de l’échoppe où précédemment les ados avaient acheté leurs broutilles. Tandis que Misaki échangeait des billets contres des jetons, les autres regardaient la grande salle abritant différents jeux d’arcades, machine à grappin, pachinko, machine à sous, flipper, table de ping pong, des mini-stands de tir et bien d’autre chose.

Didi : OH KIMIN LOOK ! >8D

Kimin : Quoi quoi ? =O

Didi : Une machine à grappin ! Y a des peluches de fruit trop mignon !!! Misaki aboule les jetons ! *^*

Misaki : Euh … Voila *donne à contre cœur le gobelet de jeton à Didi*

 

Alors que Didi et Kimin bataillaient follement à la machine à grappin pour obtenir diverses peluches en tout genre et à gueuler à chaque nouvelle acquisition, voulant parler sérieusement sans ce brouhaha à Misaki, Oshi s’était isolée avec elle :

Oshi : Donc ? Vous vous êtes dit quoi toi et Alaude ?

Misaki : Et bien …

FLASH BACK [de deux heures, lulz]

Misaki : Alaude …

Alaude : … Oui ?

Misaki : Il faut qu’on ait une discussion sérieuse.

Alaude : Je ne vois pas de quoi tu parles … *sur le point de s’en aller*

Misaki : *lui prend le bras*Tu le sais très bien !

Alaude : … Et tu veux que je fasse quoi ?

Misaki : Allons dans le salon, on sera mieux …

Pendant les 30secondes de trajet, Misaki pût constater que son fiancé avec un air grave, signifiant sans doute que ce dont ils allaient parler l’irritait quelque peu.

Installés, Misaki reprit la parole :

Misaki : Ça fait un moment que je te le dis … Mais on dirait que ça ne te fait rien … Tu sais très bien … Avec cette nouvelle là … Tu ne peux plus lui imposer de rester … Et tu sais qu’il ne se sent pas bien, ici, il est beaucoup plus heureux avec ses amis, là-bas …

Alaude : …

Misaki : Je sais pas si tu as très bien compris la situation vu comment tu réagit à ce que je te dis … A croire que tu ne m’écoute pa- …

Alaude : Mais …

Misaki : Quoi « mais » ? Donne-moi une seule bonne raison, et je dis bien une de bonne !

Alaude : *se tait* … Je sais très bien qu’il se sent mieux avec ses amis … Mais …

Misaki : Vide ton sac, sinon tu va rester comme ça toute la soirée …

Il prit un profonde inspiration en même temps qu’il cherchait ses mots pour expliquer ses raisons, son mal être et tout et tout …

Alaude : Je veux seulement … rattraper le temps perdu … Ça m’a fait mal aussi de devoir le laisser tout seul, mais j’y étais obligé … Ça fait tellement d’années que je ne l’avais pas vu plus de 10 minutes par jour, tu comprends ? Je m’inquiétais beaucoup de ne pas savoir où il était, et avec qui … S’il était loin, ou bien tout proche, s’il allait bien ou non … C’est mon seul frère, le seul de ma famille qui me restait à l’époque, je …

Misaki : Je comprends bien ça, mais si tu continues, il t’aimera encore moins, avec tout le ressentiment qu’il a pour toi avec tout ça … Ça ne raccommodera rien aux choses, ça ne fera qu’empirer, c’est ça que tu veux ? Tu as une chance pour arranger les choses, ne la gâche pas en faisant n’importe quoi !

Alaude : … Tu, tu as raison … Dès qu’il rentrera, je lui dirais …

Misaki : Et bah voilà une bonne chose de faite ! Maintenant, ouste, c’est l’heure de ma série préférée !

FIN DU FLASH BACK

Oshi : Et bah, tu sais convaincre les gens ! :o

Misaki : Malheureusement, pas à mes entretiens d’embauche TT ω TT

Oshi : Ah bah ça, on peut pas tout avoir …

Didi et Kimin : YOUHOUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUU !!!!!! (≧▽≦)(`∇´)

Kimin : Look Didi, c’est trop drôle ! XD

Didi : Holy cow ! Tu l’as dit XD

Oshi et Misaki : Qu’est ce qu’il y a ?

Didi : On a choppé 4 trucs en un coup !! (≧▽≦)

Oshi et Misaki : Ah ・ - ・

Kimin : Et chacun de la couleur de chacun de notre groupe ! (`∇´)

Et en effet, il s’agissait là de straps pour portable, tous différents avec les 4 couleurs fétiches de la série avec du noir et du blanc avec de jolie décoration.

Oshi : Oh cool ! *prend le sien* Merci Misaki pour avoir payé ! Aller les autre, vous dîtes aussi merci !

Didi et Kimin : Merci Misaki ! (comme des gamins de maternelle)

Kimin : Bon, on garde ce straps pour Hiba !

Puis, ils continuèrent à jouer, Oshi était soulagée par ce que lui avait dit Misaki, elle pouvait donc s’amuser tranquillement sans trop s’inquiétée pour son meilleur ami.

On ne sait pas trop combien de choses ils ont attrapé et gagné, mais on sait que Misaki y a laissé que pour 20€ de sa poche …

77

Passons à ce qui est moins drôle, ou la confrontation, c’est comme vous voulez :

Un gros silence s’était installé entre les deux frères, qui étaient maintenant dans le salon, le plus jeune sur le canapé tandis que l’ainé sur le fauteuil.

Hiba : Donc c’est quoi ? *croise les bras en détournant  le regard d’Alaude*

Alaude : C’est assez dur à dire … Je ne sais pas comment expliquer …

Il eu encore un silence où le blond chercha encore ses mots pour s’expliquer.

Hiba : Mais accouche bordel !! *le regarde*

Alaude : … Tu sais, je … Je t’ai toujours aimé en tant que frère … Et si …

Mais Hibari n’écoutait déjà plus, quoi ? son frère ? l’aimer ? Quelle bonne blague, il se souvint de toutes ces soirées, où il demeurait seul. Ces soirs de tempêtes effrayantes où il ne pouvait compter que sur lui-même pour surmonter sa peur. Personne à qui parler, le soir, à dire « bonne nuit ». Personne pour l’assister à sa victoire au championnat de baseball qui était si cher à ses yeux, personne. Solitude était son quotidien,  enfant, il espérait toujours secrètement pouvoir un jour, rester avec lui, juste être avec son frère, son frère avec qui il était si proche, avant que ses parents ne doivent partir en urgence très loin, et ne jamais revenir, si ce n’est 6ans plus tard, mais que le sort a voulu autrement, Hibari a vécu son enfance principalement seul, essayant de faire les tâches de la vie quotidienne par ses propres moyens, et reclus dans sa chambre, toutes les nuits, dans les draps glacés par le manque de réconfort.

Hiba : Ouais, c’est ça, je vais te croire …

Alaude : Pardon ?

Hiba : Tu m’aimes, me fais pas rire, si tu m’aimes, ou m’aimais, pourquoi t’étais jamais là ?

Alaude : …

Hiba : POURQUOI ? *se lève avec les larmes qui montent* [NdA2 : arf, j’étais obligé de faire un truc comme ça, sinon ça le faisait pas] 

[NdA2 : à lire avec une musique limite tragique, je sais que c’est merdique comme histoire, mais quand on fait de l'impro :’D]

Alaude : … Si t’avais un peu écouté, si je n’étais jamais là, c’était par ce qu’il fallait que je jongle avec mes deux boulots. Et si j’ai prit ces jobs, c’était par ce que j’y étais OBLIGE, par ce qu’on nous a fait couper les ponts avec papa et maman, qu’on avait plus aucun revenu. Si je n’avais pas commencé à travailler, on aurait fini dans un appart’ miteux, ou pire, dans la rue. Et je refusais que ça arrive, je voulais que tu « t’épanouisses » dans un milieu stable, ne jamais finir je ne sais où avec une vie que tu détesterais … Je devais le faire, pour toi … Après, peut-être que ce n’était pas ce que tu aurais voulu, j’ai fait ce qui me semblait juste …

Hiba : …

Alaude : Tu vas penser que c’est stupide mais … J’ai compris ce qui est important pour toi maintenant … Misaki m’a parlé et m’a fait comprendre que te ramener, ce n’était que faire empirer les choses, et puis, je ne suis plus ton tuteur légal, tu peux choisir où tu veux vivre maintenant … Mais sache que je serais toujours là pour toi … *se lève et lui frotte le dessus de la tête et part*

Hiba : *comprend les dernières phrases* Qu-quoi ? *se retourne vers Alaude* Comment ça t’es plus mon tuteur légal ?

Alaude : C’est la seule chose qui t’a marqué dans mon speech ? ¬_¬"

Hiba : Euh … Non, c’est pas ça mais voilà quoi …

Alaude : *soupire* u_u Vu que papa a de nouveau une condition stable, il a fait des papiers et tout ça, donc c’est lui qui choisi, enfin toi.

Hiba : … C’est tout ?

Alaude : Magique non ?

Hiba : Euuuuh …

Alaude : Quoi ?

Hiba : Je peux être ton témoin ? =0

Alaude : … *ricanement* Tu ne changes pas, même avec 20 centimètres en plus :’) *frotte la tête d’Hiba*

Hiba : Donc ? >_°

Alaude : J’allais te le demander, mais plus tard cela dit …

Hiba : Bon bah chouette … Euh … On … On fait la paix ?

Alaude : … Ouais, on peut dire ça …

Hiba s’était levé, comme pour pouvoir voir son frère d’égal à égal, ils se regardaient fixement depuis quelques secondes, il était sur le point de prendre dans ses bras son frère, comme signe d’affection qu’il avait toujours à l’égard de son ainé, mais il fut interrompis dans son élan par le bruit de la porte qui s’ouvrait en trombe avec des rires. Des têtes arrivèrent sur le seuil du salon, c’était Kimin et Didi les yeux brillants avec des sacs bien remplit de babioles avec la bleue qui était accoutré une énorme peluche très mignonne qui représente un bestiole qui ressemble à un lapin, blanc et aux yeux bleu … Ainsi qu’Oshi qui avait trouvé son bonheur dans des paquets de marshmallows aux goûts originaux et Misaki, une larme à l’œil pour ce qui représentait une petite somme dans ses économies pour son mariage.

Misaki : Hello … Alors, ça va mieux ?

Les deux frères hochèrent timidement la tête en guise d’affirmation.

Misaki : Oh bah c’est super ! n_n

Un silence s’installa dans le salon, à croire que l’auteur savait plus trop quoi écrire …

Oshi : Les gosses, montrez un peu ce que vous avez gagné avec l’argent de Misaki ? ("゚▽゚)

Kimin : Euh, ouais, pourquoi pas … Didi, tu peux vider les sacs ?

Didi : *vide les 5 sacs*

Sur la table se trouvaient une multitude de petites peluches, certain étaient des mascottes de certaine marques, d’autre des personnages de dessin animé ou de jeux vidéo. Il y avait également des portes clés avec des figurines ou des peluches, des figurines en tout genre qui venaient de machine à boule, des lots échangé contre les billes gagnées au pachinko, des bracelets, des glowing sticks. Mais aussi des snacks venant des machines à grappin. Et bien sûr, trônait l’énorme peluche de Didi, gagné du premier coup par Kimin ce qui avait provoqué l’hystérie de son amie, ne sachant pas résister à tant de mignon en une peluche. Le/la rouge réussit à gagner une console de jeux portable et des jeux sur une autre machine. Oshina avait réussit à atteindre la puissance maximale sur le « mesureur de force » et avait carrément gagné le jack pot, pour elle : un coupon de 50€ pour tout ses marshmallow et autre sucrerie, bref, plein de connerie.

Hiba : Ça en fait des babioles …

Kimin : Oh et tiens, on a choppé ça pour toi Hiba ! *lui lance le straps*

Hiba : * l’attrape* Hm … C’est quoi ?

Didi : Un straps, c’est pour l’accrocher sur ton portable, on en a tous un *lui montre son portable avec sa décoration* n_n

Kimin et Oshi : *le montre aussi* :ェ

Hiba : Oh, merci :D !

Didi : Euh donc, moi et Kimin, on a choppé plein de trucs, vous pouvez vous servir si vous voulez n_n" !

Alaude : Merci … Mais je crois que je m’en passerais volontiers. *retourne dans sa chambre*

Hiba se servit avec plaisir dans toutes les joujoux et snack et Misaki avait prit deux-trois peluche de personnage qu’elle aimait bien et était restée avec les jeunes pour parler avec eux, étant donné qu’Alaude n’était pas super bavard.

Après le partage, ils se rendirent compte de l’heure tardive : 1 heure du matin. En parlant, ils avaient décidé d’aller accompagné Misaki pour aller commander sa robe de mariée et acheter ses accessoires, les deux supposés garçons n’étaient pas trop emballés, mais ont leur a forcé la main, donc voilà. La jeune femme était partie se couchée, les emo pensèrent à faire la même chose, mais des sacs de couchages étaient recommandés, ce qu’ils s’empressèrent d’aller chercher et installer dans le salon.

Ils s’étaient douchés brièvement et changés avec ce qu’il y avait dans leurs sacs de voyages et était sur le point de se coucher.

Didi : On peut savoir pourquoi t’es là Hiba ?

Oshi : T’as une chambre je te signale =o

Hiba : Maieuh … >< je voulais rester avec vous …

Kimin : C’est mignon … Tu peux pas te passer de nous ? :’D

Hiba : Bah … On peut dire ça .-.

Oshi s’était levée, restant dans son sac de couchage, elle s’amusa à sauter dedans comme si c’était un sac à patate, et éteignit la lumière en murmurant « Bonne nuit ». Elle retourna à sa place tout en sautant, et elle trébucha sur Didi et s’écrasa sur Kimin.

Didi : ARGH ! Tu peux pas faire attention Oshi ?

Oshi : Désolée, mais je voyais rien aussi >.< Nyeuh ? J’ai l’impression de pas avoir atterrit sur le sol … *touche un peu Kimin* … Il se peut que j’ai malencontreusement écrasé Kim’ …

Hiba : Si ça lui avait fait mal, ielle se serait réveillé(e)

Didi : Ouais voilà, bonne nuit tout le monde ~

Hiba : Bonne nuit !

Et ils s’endormirent, Oshi avait tout de même déguerpi du dessus de Kimin.

Le lendemain, ils furent réveiller par un bruit incessant de casserole se faisant défoncée par une cuillère en bois, celle qui effectuait cette action n’était qu’autre que Misaki.

Misaki : Aller les marmottes ! Il est 10h30 ! ALLER ALLER !!!

Hiba : *ouvre les yeux* Mmmmh … *se frotte les yeux* Bonjour …

Oshi : Wow, on a beaucoup dormi …

Didi : *tête dans le coussin* Jeuheeuhaaslevéé … (traduction : Je ne veux pas me lever)

Misaki : Je vous ai laissé dormir pas mal, aller hop hop hop ! Dans 2h30 on vire chercher ma robe !

Hiba : Si c’était pour la robe … *se rendort*

Oshi : *poing à Hiba* Aller debout, faut qu’on se réhabitue à se lever un peu plus tôt ! Et toi aussi Kimin ! *coup de pied léger*

Kimin : *sort de son sac de couchage à 4 pattes et se dirige dans la salle de bain avec ses affaires*

Oshi : Si même ielle fait un effort … ALLER HIBA !!

Hiba : Bouhou T^T

15minutes plus tard, tout le monde était habillé, lavé et frais.

Misaki : Bon, je fini de préparer à manger, vous devriez vous occupé un peu n_n !

Hiba : C’était bien la peine de se lever … ・_・

Oshi : Mh, t’aurais été de mauvais poil si tu devais bouger juste après avoir dormi je pense ...

Didi : Et on fait quoi pour s’occuper ?

Kimin : On est quel jour ?

Oshi : *check sur son portable* on est le dimanche 18 juillet …

Kimin : Alors lookez la TV, y a des programmes cool *se dorlote dans son cousin*

Ils firent ce que leur avait conseillé Kimin et ainsi, regardèrent une série inconnue mais très drôle sans pour autant être lourde dingue. Il était 12h10 quand Misaki les appela pour manger, ils mangèrent tranquillement le plat qui était un pot-au-feu, le repas se déroula sans encombre et calmement, Misaki parlait de ce qu’elle imaginait pour sa robe de mariée, ce qui émerveillait les filles et ennuyait profondément les deux autres. 30 minutes plus tard, la vaisselle était faite, le dessert engloutis et la troupe était sur le palier. 10 Secondes plus tard, la porte était fermée et ils montrèrent dans la voiture, Misaki au volant, le trajet se passa rapidement et sans problèmes, ils n’allèrent pas au centre commercial de Nashifuta, mais un autre, beaucoup plus grand dans une ville voisine, il eu un petit débat pour savoir où se garer, mais la conductrice ne chercha pas à espérer trouver une place au rez-de-chaussée ni au premier étage et a donc opté pour se garer au second étage, désert.

Oshi : C’est vraiment vide qu’on se croirait un dim- … Hey ! C’est ouvert ton magasin au moins ?

Misaki : Contrairement à celui de Nashifuta, ce centre commercial est ouvert même l’après midi le dimanche, c’est pour ça que j’aime bien venir ici !

Didi : Ça explique pas pourquoi on vient à l’étage le plus vide …

Misaki : Au bah ! Au moins je suis sûre qu’il y a de la place ! xD

Hiba : Ça se tient !

Misaki : Bon allons-y ! *entre*

Le centre commercial rien qu’à c étage était énorme, du monde grouillait, la jeune femme marcha d’un pas énergique se dirigeant toujours tout droit, suivit par le groupe de loin, elle se tourna sa tête pour voir où en était les autres, ne les vit pas et percuta quelqu’un qui avait un verre de café, et bien sûr, le contenu du verre se reversa sur le haut de Misaki …

Misaki : Aïïïïe !! Ça brule !!

Inconnu : Excusez-moi ! Je suis vraiment désolé ! Je vais vous payer le teinturier !!

Misaki : Euh … Ouais je veux bien … Attendez, je reviens !! *fait 50mètres en arrière et accourt vers les jeunes* Je viens de m’être fait tâché, aller au magasin du fond, ça s’appelle « happy wedding », ouais je sais ce que vous allez dire sur le nom de la boutique, mais on y peut rien, dite que j’aurais du retards !! *revient à l'inconnu* Alors, on y va ?

Iconnu : Euh … Oui …

Hiba : Euh Ok … On y va ?

Kimin : *joue avec sa nouvelle DS* hun hun *hoche mollement la tête*

Didi : On a pas vraiment le choix :⊂

Et ils marchèrent un moment pour arriver au magasin, dont la devanture était d’un blanc immaculé avec le nom de l’enseigne en doré. La devanture était décorée de rose blanches et autres fleurs artificielles. Ils entrèrent et Oshina alla au buffet voir si le ou la gérante était là ou même s’il avait un employé du magasin pour avertir le retard de la femme .En voyant une robe de mariée blanche et orange ne pût s’empêcher de lâcher un :

Oshi : Haaaaaan, ça existe aussi des comme ça ? Trop bien !

Petite mamie : Et oui ! Je peux aussi en faire d’autre avec beaucoup plus de détails et que la robe soit plus personnalisée !

Oshi : *sursaute* Ah ! Vous m’avez fait peur !

Petite mamie : Je suis la gérante du magasin, que puis-je pour vous ?

Oshi : Euh, oui … C’est pour le rendez-vous à 13h …

Gérante : Vous êtes Misaki ? Enchantée !! Vous aimez bien la robe blanche et orange non ? Essayer-la !!!

Oshi : Euh, je crois pas que ce soit une bonne idée … Les amis ?

Les amis ne firent ABSOLUMENT rien pou venir en aide à leur prétendue amie.

Gérante : Mais si !! *prends la robe  et entraine Oshi dans un vestiaire* essayez-la, vous allez changer d’avis !

Oshi : Mais puis-ce que je vous dis que … !

Gérante : Teuh teuh teuh ! Ne faites pas de chichi ! *ferme le rideau* *voit Didi qui regarde les robes nonchalamment* Vous aussi vous voulez essayer une robe ?

Didi : Hein ? … Non non !

Gérante : Mais si ! *entraine aussi Didi avec une robe blanche et bleu ciel*

*pensées à Didi* : Je n’ai aucune autorité TT.TT

Hiba : Gloups …

Gérante : Vous aussi jeune fille ? n_n *parle à Kimin qui s’était habillé un chouya plus féminin pour une fois et qui jouait toujours*

Kimin : Je suis désolé, mais je suis un homme *tête rayonnante pour dire : restez trèèèès loin de moi* ^▽^

Gérante : Oh désolée ! Je ne voulais pas !

Kimin : Ce n’est pas grave, on me prend souvent pour une fille :|

Gérante : Encore désolée … *part*

Hiba : Sérieux ??? O_O

Kimin : Des fois, il vaut mieux dire ce qui nous arrange :I *replonge dans sa console*

Hiba : *regarde Kimin du coin des yeux* ¬.¬ Je te survei-

Hibari n’as pas pu terminer sa phrase car Oshina et Didi venaient de sortir de leur cabine, il resta bouche bée devant cette scène, sa meilleure amie et sa petite amie en robe de mariée devant lui, toutes rayonnantes. Kimin, ielle, resta de glace, mais dit tout de même :

Kimin : Vous êtes mignonnes

Les filles : Merci … *pas vraiment à l’aise*

Gérante : Pour sûr qu’elles le sont ! alors, qui sont les heureux élus ? ¬ω¬ Je suis sûre que cette charmante jeune fille *prends Didi par les épaules* est avec Mr. ?

Hiba : Mr. ?

Gérante : Votre nom pardi !

Hiba : Bah moi mon nom c’est Wesker … Mais je vois pas le rap- …

Gérante : *parle à Didi* Vous allez donc être Mme.Wesker ? ^0^ Comme c’est charmant !

Didi : Non mais c'est n'importe quoi è_é *repart se changer en deux deux* Plus jamais je veux être dans ce genre de situation !

Oshi : Euh ...

Gérante : Oui ?? ^o^

Oshi : J'essayais de vous dire depuis le début, mais Misaki aura du retard ...

Gérante : Quoi ??! O_O Vous n'êtes pas Misaki ??

Oshi : Bah non ...

Elle ne pu en dire plus car la vraie futur mariée venait d'entrer dans la boutique, accompagnée par l'incconu qui lui avait remboursé sa facture de teinturier (des gens honnête comme ça, on en voit plus :'D)

Inconnu : Je suis encore désolé pour ce qui est arrivé, j'espère que la tâche s'en ira ... *Voit Oshi* ... Oshi ? O_o

Oshi : Mais qu'est ce qui tu fais là ? O_O